[Connect live] : Les banques en première ligne dans la crise

 |   |  213  mots
"Covid-19 : les banques en première ligne dans la crise". Telle est la thématique de l'événement vidéo "Connect live" organisé par La Tribune Montpellier le 7 mai, en partenariat avec la Banque Populaire du Sud. Quatre invités étaient réunis pour témoigner des accompagnements mis en place par l'État en soutien des entreprises dans cette crise inédite et d’une ampleur encore inconnue, mais aussi pour esquisser les scénarii des mois qui viennent.

Dans ce contexte économique si particulier, façonné par la crise sanitaire du Covid-19, les dispositifs de soutien aux entreprises sont nombreux. Parmi lesquels les prêts garantis par l'État (PGE) accordés par les banques ou les reports d'échéances.

Les banques se retrouvent ainsi en première ligne pour accompagner les chefs d'entreprises, sauver le plus d'entreprises possible et préparer la reprise de l'économie. Comment font-elles face aux besoins des entreprises ? Comment gèrent-elles l'afflux de demandes ? Quelles sont leurs craintes ? Quels conseils donnent-elles ?

Car dans cette situation inédite et d'une ampleur encore inconnue, les interrogations sont nombreuses quant au potentiel de résilience des entreprises quand le choc est si brutal... Sauront-elles rebondir ? Leurs trésoreries mises à mal leur permettront-elles de rembourser les PGE ?

Pour répondre à ces questions, La Tribune Montpellier a réuni quatre intervenants en live vidéo le 7 mai 2020, en partenariat avec la Banque Populaire du Sud :

  • Nicolas Jerez, CEO de Bulane
  • Philippe Lamouroux, président de l'Ordre des experts-comptables de la région de Montpellier
  • Pierre-Laurent Berne, directeur du réseau Banque Populaire du Sud
  • Benoît Viguier, directeur des Entreprises et des Ingénieries à la Banque Populaire du Sud.

Ces échanges sont disponibles sur cette vidéo en replay.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2020 à 18:05 :
Merci d'avoir utilisé un langage adapté à une population pas toujours très au clair avec la comptabilité et la finance . Bien conscients des difficultés économiques induites par l'épidémie, nous avons apprécié d'être informés de la réalité de la situation .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :