Pôle Risques : "Nous apportons une brique supplémentaire de compétences"

Le Forum Envirorisk – qui se tient les 29 et 30 septembre à Aix-en-Provence (13) – a pour but de montrer comment tous les acteurs qui gravitent autour de la notion de risque peuvent collaborer ensemble. Une notion primordiale pour Sébastien Giraud, directeur du pôle Risques (actif en Languedoc-Roussillon et PACA), face aux défis de prévention qu'il faut relever.
Le Pôle Risques, que dirige S. Giraud, englobe 70 % de PME en L-R et PACA
Le Pôle Risques, que dirige S. Giraud, englobe 70 % de PME en L-R et PACA (Crédits : Laurence Bottero)

- Quel est le but d'Envirorisk ?

S. G. : Plutôt positionné comme forum académique jusqu'à il y a deux ans, lorsque le Pôle en a repris l'organisation, ce rendez-vous, qui a lieu tous les deux ans à Aix-en-Provence, se veut concret, avec des conférences et des ateliers qui permettent aux PME, aux industriels, aux collectivités, aux chercheurs ou encore aux experts, de mettre en avant leur solutions et leurs innovations.

- Que regroupe la notion de Risques ?

S. G. : Notre thématique c'est le risque industriel, sanitaire et naturel. Une étude montre qu'entre 2000 et 2005, 300 millions d'individus ont été touchés par l'un de ces risques et que 78 millions en sont morts. On note une accélération de l'impact de ces risques majeurs. La perception du risque est très culturelle. Il ne fait pas considérer le risque comme dommageable mais aussi comme une opportunité de mieux se protéger de ces aléas.

- Comment le Pôle Risques se structure-t-il ?

S. G. : Notre rôle est de créer des synergies entre PME, chercheurs et grands groupes. Nous regroupons 260 adhérents dont 70 % de PME en PACA et Languedoc-Roussillon, 20 % de notre réseau étant au niveau national. Nous avons financé 100 projets depuis 2005 (date de la création du Pôle, NDLR), 300 M€ ont été dévolus à la R&D et 120 M€ d'aides publiques obtenues.

- Comment définissez-vous votre action ?

S. G. : Notre vocation est de faire de l'innovation dans les risques et faire qu'il n'y ait pas de risque dans l'innovation. Nous apportons une brique complémentaire de compétences.

- De quelle manière encouragez-vous les PME ?

S. G. : Nous avons mis en place des dispositifs d'accompagnement ciblés. Stratbiz est utilisé pour la stratégie à adopter lors de la première vente d'un nouveau produit. Stratex amène les pépites à l'export. Ce qui prime c'est comment contribuer de manière efficiente la croissance des entreprises.

- Quels sont les projets que vous accompagnez actuellement ?

S. G. : Nous travaillons avec le Grand Port Maritime de Marseille à la création d'une plateforme, Innovex. Avec la Métropole Nice Côte d'Azur, nous développons une plateforme interconnectable avec le centre Hypervision, en relation également avec IBM.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.