Conjoncture régionale : la reprise reste fragile

 |   |  209  mots
Selon l'INSEE, le taux de chômage (12,8 %) a reculé au 2e trimestre pour la première fois depuis deux ans.

Dans son bulletin de conjoncture en Languedoc-Roussillon paru le 15 septembre 2010, l'INSEE indique que l'activité a bénéficié d'un léger sursaut au 2e trimestre, mais reste incertaine.
Dans les travaux publics, le très bas niveau des carnets de commande laisse augurer un 3e trimestre difficile, voire des suppressions d'emplois.
L'indice d'optimisme des chefs d'entreprises est positif. Mais ils anticipent un ralentissement de la demande de la production dans les semaines à venir.
En revanche, le bâtiment connaît un regain d'activité, surtout dans le second œuvre. De même, l'hôtellerie, avec 2 millions de nuitées, enregistre une progression de 3,4 % grâce au retour de la clientèle étrangère.
9 400 entreprises ont été créées en région sur la même période. Le taux de création est en baisse de 2,3 %, alors qu'il progresse de 2,1 % au plan national. Cette évolution s'explique par la chute du nombre de créations d'auto-entreprises.
Au plan de l'emploi, le taux de chômage, à 12,8 %, recule pour la première fois depuis deux ans. Il baisse de 0,2 %, au diapason de la tendance nationale.
À noter que les offres d'emploi durables (plus de six mois) progressent de 12 %, alors que les emplois temporaires ou occasionnels baissent de 8,8 %.

L'étude est consultable sur l'INSEE

Anthony Rey

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :