Foot : Les minots dans les tuyaux de Montpellier.

 |   |  152  mots
Les titulaires de l'équipe fanion du MHSC n'ont qu'à bien se tenir. Les jeunes minots du centre de formation poussent fort. Samedi soir, en finale de la coupe Gambardella (les 18 ans nationaux), remportée 2-0 contre Nantes, ils ont impressionné par leur maîtrise et leur maturité.

Trois d'entre eux bénéficient déjà d'un contrat pro et s'entraînent avec l'équipe de L 2 : Mickael Nelson, Abdelhami El Kouatari et Bengali Fodé Koita. Rémi Cabella, Dimitri Sarasar et les autres, donnés comme des joueurs prometteurs formés par Serge Delmas qui dirige le centre de formation, attendent de signer. Cette génération des 90-92 arrive à point nommé pour redonner du cœur à l'ouvrage à Louis Nicollin qui a investi personnellement 3,5 M € dans le club cette saison portant le budget à 16,5 M€. Les « grands » ont quatre matches pour se glisser dans le trio de la montée en L1 à la lutte avec Metz et Tours, en attendant une transfusion très attendue. En 1987, déjà, le Montpellier de Louis Nicollin avait retrouvé la première division portée par une génération exceptionnelle qui comprenait notamment Franck et Gérald Passi, Pascal Baills et... Laurent Blanc.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :