Gérard Bertrand devient le 1er producteur de l'AOC La Clape

 |   |  218  mots
Après avoir repris en fermage, au cours de l'été, deux propriétés audoises de 300 ha, productrices de l'AOC La Clape, Gérard Bertrand devient le premier producteur de cette appellation.

Le producteur et négociant Gérard Bertrand a repris en fermage, cet été, deux propriétés situées dans la zone d'appellation de la Clape : le Château des Karantes et le Château de Tarailhan.

Au total, ces propriétés, qui cumulent 300 ha dont 60 ha de vignobles, font du producteur-négociant le premier de l'appellation.

L'AOC est assez récente : La Clape, cette appellation qui fait partie de celle du Languedoc, se produit dans l'Aude, autour de Narbonne.

Pour mémoire, Gérard Bertrand est déjà présent dans 100 pays et affiche comme objectif d'atteindre un chiffre d'affaires de 100 M€ (dont 60 % à l'international) d'ici cinq à sept ans et une présence dans 25 pays supplémentaires.

Par ailleurs, le cabinet Vinea Transaction, qui a aidé la Société des Vins Gérard Bertrand dans cette opération, relève un retrait très important des investisseurs étrangers sur le vignoble français.

« La situation est assez globale, et est due à la mauvaise image qu'envoie la France à l'international, explique Michel Veyrier, fondateur de Vinea Transaction. Cela génère, pour les investisseurs étrangers, des craintes quant à la situation politico-fiscale du pays. Mais le relai est assuré par les investisseurs français. »

Amandine Ascensio

Lire également :
Gérard Bertrand dévoile sa nouvelle winery

Crédit photo : Edouard Hannoteaux

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :