La Fondation Entreprendre récompense trois actions collaboratives innovantes

 |   |  380  mots
La 2e édition du Concours de l'innovation territoriale, organisée par la Fondation Entreprendre de l'Université Montpellier 1 et la Direccte Languedoc-Roussillon, a récompensé trois lauréats.

Trois actions ont été récompensées par la Fondation Entreprendre de l'Université Montpellier 1 et la Direccte, qui organisaient la 2e édition du Concours de l'innovation territoriale au cours de la 6e Université d'été « Emploi, compétences et territoires ».

« Nous cherchons à récompenser des actions collectives mises en œuvre sur un territoire du Languedoc-Roussillon, et qui nous semblent faire la preuve d'innovation en matière d'emploi et sur le plan de la gouvernance économique et sociale », explique Françoise Thuile, chargée de mission pour la Fondation Entreprendre de l'Université de Montpellier 1.

Le premier prix a été décerné à l'action « Fermette lozérienne », portée par l'ESAT La Colagne (établissement et service d'aide par le travail accueillant 158 travailleurs handicapés) à Marvejols et de l'entreprise ORLHAC (construction de maisons à ossature bois et de charpente traditionnelle) à Saint-Chély-d'Apcher, autour d'un projet commun : développer la fabrication de charpentes industrielles.

La Malle aux fringues, basée sur le territoire de la Cèze et de l'Auzonnet, dans le Gard, a obtenu le second prix de l'innovation territoriale : une collecte de vêtements qui sont traités, triés, lavés, repassés par six salariés en insertion, et ensuite mis en vente à prix bas (entre 0,5 et 4 €) dans une boutique. Des prestations de repassage et de pressing sont en cours de développement. Le lieu est devenu un lieu d'action sociale largement fréquenté.

Le troisième prix a été décerné à la création d'un Comité régional de coordination et d'évaluation des groupements d'employeurs pour l'insertion et la qualification (CRCEGEIQ) comprenant 8 GEIQ dans les secteurs du BTP, de l'hôtellerie-restauration, de l'industrie et du multiservices, et favorisant la formation et l'embauche d'environ 180 personnes en contrat d'insertion par an. 90 % de ces personnes obtiennent leur diplôme et 70 % d'entre elles sont embauchées en CDI.

« Cette année, la Société Générale a fait un don pour ce concours, et nous avons pu allouer la somme 3 000 €, partagée entre les trois lauréats, précise Françoise Thuile. Mais les lauréats recherchent plutôt la valorisation de leurs actions. Elles sont duplicables sur d'autres territoires, et il est intéressant de les faire connaître. »

Cécile Chaigneau

Photo: le dévoilement du palmarès

Crédit photo: Fondation Entreprendre



Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :