Sète : destination Maghreb

 |   |  175  mots
Le groupe italien Grandi Navi Veloci a signé avec la Région un protocole d'accord : « Lignes maritimes passagers et fret au départ de Sète »

Sète dispose d'un marché potentiel de plus de 1,6 million de passagers à destination du Maroc, or il n'y a eu que 250 000 passagers en 2007. La diminution a même chuté de 20 % en 2008. L'implantation du groupe Grandi Navi Veloci, société de navigation du groupe Grimaldi, se veut une réponse. Grandi Navi Veloci  a augmenté son activité en Méditerranée (Sardaigne, Sicile, Espagne et Maghreb) et souhaite disposer d'un port dans le Sud de la France. La volonté du groupe est donc clairement affichée : faire se Sète non seulement un port d'escale mais aussi le « hub » de ses activités portuaires en France. Le groupe italien prévoit la mise en ligne de plusieurs navires avec, dès l'automne, une première unité (2 000 à 3 000 passagers) à destination du Maghreb. Pour s'adapter à ses nouvelles fonctions de port de passagers, la Région donne une enveloppe de 26 M€, dont 6 M€ pour la double escale et 20 M€ pour la construction d'une nouvelle gare maritime et de postes à quais sur le Môle Masselin.

Photo: Sète (© Edouard Hannoteaux)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :