Tageos : plein feu sur l'Amérique

 |   |  354  mots
La récente obtention d'une certification stratégique permet à Tageos d'accélérer ses projets de développement aux États-Unis. Le fabricant de tags RFID prévoit de réaliser de 5 à 7 M€ sur ce seul marché en 2014.  

Fabricant d'étiquettes électroniques RFID (identification par radio fréquence), aussi appelées « tags », utilisées pour l'identification des produits et la gestion des stocks, Tageos a obtenu, en septembre dernier, une certification lui ouvrant la voie du textile nord-américain.

Au terme d'un investissement de 100 000 €, la PME montpelliéraine a optimisé sa technologie pour décrocher la certification délivrée par le laboratoire de l'Université de l'Arkansas (États-Unis), financé par le géant Wal Mart et d'autres grands « retailers » américains.

« C'est une certification très exigeante, qui demande 50 % de performances en plus que ce que réclamerait un client lambda, avance Nicolas Jacquemin, un des trois associés créateurs de Tageos. Nous nous y sommes pris à trois reprises pour l'obtenir. C'est un passeport pour vendre nos tags aux plus grandes chaînes de vêtements. »

Après l'ouverture d'un bureau dans la ville américaine de Bentonville (siège de Wal Mart) en avril 2013, ce nouveau développement a permis à Tageos de nouer des contacts avec les dix plus gros utilisateurs de technologie RFID aux États-Unis.

Parmi eux, Nicolas Jacquemin indique que la signature avec le plus gros fournisseur de Wal Mart sur le secteur du « denim », et avec une grande marque de textile, est imminente, ou prévue d'ici fin 2013. Ce marché représenterait à lui seul de 150 à 200 millions de tags, sur les 400 millions que la PME ambitionne de produire en 2014.

Selon les prévisions de Tageos, le marché américain devrait représenter 50 à 70 % de son objectif affiché pour 2014 : 10 M€ de chiffre d'affaires.

En Europe, la société a récemment signé de nouvelles références (Lacoste, Sandro Ferrone, Metro) et prévoit, là encore, de conclure un accord avec une grande chaîne de magasins d'équipement.

Pour soutenir ce déploiement commercial, Tageos (13 salariés) projette de recruter cinq à dix personnes en 2014, et de réaliser une deuxième levée de fonds de 5 à 6 M€, après celle de 2 M€ réussie en 2012.

Anthony Rey

Lire également :
Tageos lève 2 M€

Légende : Nicolas Jacquemin et l'une des machines de production de tags
Crédit photo : Christine Caville

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :