Nom de la Région : le Conseil d’État rejette les recours

Le 19 juillet, le Conseil d’État a fait savoir qu’il rejetait les recours formulés contre le nom de la nouvelle région. Deux associations souhaitaient que soit ajouté « Pays catalan » à Occitanie.
Cécile Chaigneau
La nouvelle identité visuelle de la Région Occitanie avait été présentée aux conseillers régionaux lors de l’assemblée plénière du 3 février 2017.
La nouvelle identité visuelle de la Région Occitanie avait été présentée aux conseillers régionaux lors de l’assemblée plénière du 3 février 2017. (Crédits : Conseil régional)

Le Conseil d'Etat a annoncé ce mercredi 19 juillet sa décision de rejeter les recours formulés contre le nom de la nouvelle région. Une décision qui confirme les recommandations du rapporteur public rendues le 7 juillet et qui met un terme au litige.

Rappelons que le choix du nom de la nouvelle région avait l'objet d'une consultation populaire, qui s'est déroulée entre le 9 mai et le 10 juin 2016. Les participants à la consultation étaient invités à classer par ordre de préférence les cinq noms proposés : Languedoc, Languedoc-Pyrénées, Occitanie, Occitanie-Pays catalan, Pyrénées-Méditerranée.

Cette consultation avait reçu 203 993 avis. La méthode de calcul mathématique de Condorcet, choisie par les services de la Région, avait placé le nom « Occitanie » en tête, puisqu'il l'emportait dans les quatre duels avec les autres noms possibles.

La résolution comportant l'avis au gouvernement relatif à la fixation du nom définitif de la région avait ensuite été adoptée lors de l'assemblée plénière du 24 juin 2016 : ce serait donc « Occitanie », sous-titré de la mention « Pyrénées-Méditerranée » dans la communication institutionnelle de la collectivité.

Mais deux recours avaient ensuite été déposés devant le Conseil d'État, par une association citoyenne et par un comité politique des Pyrénées-Orientales, afin que soient adjoints au nom Occitanie les termes « Pays catalan ».

« Notre mobilisation pour les Pyrénées-Orientales »

« Je prends acte de la décision du Conseil d'État de rejeter les deux recours déposés contre le nom Occitanie qui, je le rappelle, est le fruit d'une concertation institutionnelle et surtout citoyenne exemplaire, a réagi la présidente de Région Carole Delga. Je veux rappeler notre pleine et entière mobilisation pour les Pyrénées-Orientales. Notre engagement pour ce territoire et ses habitants est total. En témoignent les 30 premières mesures du contrat d'avenir pour son développement présentées en février dernier. Elaboré en concertation avec le Conseil départemental et les forces économiques du territoire, ce contrat représente un plan d'actions ambitieux doté de 70 M€ qui s'ajoutent à l'action quotidienne de la Région dans les Pyrénées-Orientales. »

Par ailleurs, Carole Delga a rappelé les deux engagements annoncés au début de son mandat et qui sont d'ores et déjà honorés : la création d'un Office Public de la Langue Catalane, qui sera prochainement installé à l'université de Perpignan, et le siège de l'Eurorégion qui sera basé lui aussi à Perpignan.

Cécile Chaigneau

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 20/07/2017 à 19:48
Signaler
Cette région administrative est culturellement Occitane à 95%, le nom "Occitanie" est logique. Si on commence à rajouter "Pays Catalan" pour prendre en considération la part Catalane qui ne représente que 5% de son territoire, même si ça répond à...

le 25/07/2017 à 21:09
Signaler
Quelle déception! Pour faire écho au commentaire, là, on est sur une différence culturelle et linguistique. Sur les magazine du Gard ou de l'Hérault, certains articles sont traduits en occitan. Nous, dans les Pyrénées Orientales, on parle le cat...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.