"Ode à la mer" : feu vert du Conseil d'État

 |   |  255  mots
L'investissement pour Ode à la Mer s'élève à 275 M€
L'investissement pour "Ode à la Mer" s'élève à 275 M€ (Crédits : ©Frey)
Dans son arrêté publié le 29 mars, le Conseil d'État a rejeté tous les pourvois déposés contre la 1e tranche du chantier d'Ode à la Mer, l'une des plus grandes opérations de requalification urbaine et commerciale de France, au sud de Montpellier. Les travaux vont démarrer mi 2008.

Dans son arrêté du 29 mars, le Conseil d'État a rejeté les recours déposés par trois requérants contre l'autorisation donnée en 2015 par la CDAC (commission départementale d'aménagement commercial) à la 1e tranche d'Ode à la Mer. Confirmée un première fois en appel, cette autorisation est donc définitive.

Ode à la Mer, l'une des plus grandes opérations de requalification urbaine et commerciale de France, vise à renouveler l'offre de commerces, à transférer les enseignes des zones commerciales en déclin et à créer divers lieux de vie (restaurants, hôtels), à Lattes et à Montpellier.  Quelque 61 000 m2 de surfaces de vente, sur les actuelles zones Fenouillet, Solis et Soriech, sont concernés par ces opérations de transfert.

Au terme du concours lancé par Montpellier Méditerranée Métropole, alors Montpellier Agglomération, c'est le groupe Frey, développeur de centres commerciaux, qui a été choisi pour conduire le projet. L'investissement s'élève 275 M€.

 " Il faut bien comprendre que nous ne sommes pas en train de construire un nouveau centre commercial, déclare Antoine Frey, P-dg du groupe Frey, dans un communiqué diffusé le 6 avril. Mais un nouveau quartier permettant aux commerçants et aux propriétaires de renouveler leurs outils de travail et leur patrimoine. Nous conservons les équilibres du tissu économique local entre les commerces du centre-ville et ceux de la périphérie."

Après cette décision du Conseil d'État, les travaux devraient commencer mi-2018, en vue d'une ouverture au public prévue fin 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :