Le Pays de Lunel lance un challenge aux entrepreneurs

 |   |  451  mots
Jacques Gravegeal, vice-président de la communauté de communes du Pays de Lunel, Claude Arnaud, le président, Pascal Otheguy, sous-préfet de l'Hérault.
Jacques Gravegeal, vice-président de la communauté de communes du Pays de Lunel, Claude Arnaud, le président, Pascal Otheguy, sous-préfet de l'Hérault. (Crédits : DR)
La Communauté de communes de Lunel lance son challenge "Entreprendre en Pays de Lunel". Les partenaires ont signé, le 19 octobre, une convention pour accompagner 15 entrepreneurs locaux vers la création ou le développement de leur société. Coût du projet soutenu par l'État, la Caisse des dépôts et la Ville de Lunel : 30 000 €.

Les porteurs de projets d'entreprises (développement ou création) dans le Pays de Lunel, sont appelés à poser leur candidature sur le site entreprendreenpaysdelunel.fr. Il n'y a pas de contraintes sur la thématique ou la maturité du projet mais sur sa localisation géographique (sur la Communauté de communes).

Cette première édition du challenge économique promet un programme d'accompagnement de sept mois pour répondre aux problématiques des nouveaux entrepreneurs (communication, juridique...). Les différents partenaires (BGE, l'IHE, l'École numérique BeWeb, la Mission Locale et la Communauté de communes du Pays de Lunel), signataires de la convention, interviendront chacun dans leurs domaines de compétences.

Sept mois de programme

Les candidats se retrouveront le 14 novembre prochain à l'espace Castel, pour une journée de rencontres et de discussions autour de leur projet d'entreprise. En fin de journée, ils pitcheront leur idée devant un jury. Quinze d'entre eux intégreront ensuite le programme de coaching, pendant sept mois.

Le 14 juin 2018, trois finalistes se verront offrir deux dotation de 2 500 € et une de 1000 €. Le prix comprend aussi une adhésion gratuite au BGE Club, la réalisation d'un support de communication par BeWeb, des relais dans les médias locaux et des facilités d'hébergements (notamment avec le pôle Via Innova).

Stimuler le tissu économique local

Ce lancement intervient après une réorganisation au sein de la division du développement économique de la Communauté de communes, et l'arrivée de Raphaëlle Doosche, comme directrice du développement économique. Il correspond à une volonté de valorisation du territoire et répond à une demande locale, plus de 400 personnes par an se renseignent sur la création d'entreprise en Pays de Lunel, d'après la BGE.

"Le pays de Lunel fédère 15 communes et bénéficie d'une situation géographique privilégiée, d'une gare (plus d'un million de voyageurs par an) et d'un échangeur autoroutier stratégique, détaille Claude Arnaud, président de la CCPL. Avec 17 % de taux de chômage, nous sommes au-dessus de la moyenne héraultaise (13 %) ou nationale (10 %). Il nous faut agir pour dynamiser le tissu économique porteur d'emploi et valoriser notre situation."

Une base de données en ligne sera bientôt lancée pour répertorier les opportunités immobilières et foncières sur les communes et faciliter l'installation des entreprises. La CCPL veut également relancer le Club des entrepreneurs de Lunel, avec une première réunion le 30 novembre prochain.

Avec ces différentes initiatives et le challenge "Entreprendre en Pays de Lunel", le vice-président en charge du développement économique Jacques Gravegeal, souhaite amplifier un "effet boule de neige", sur l'entrepreneuriat local.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :