La CCI Hérault lance AVR 34, plate-forme pour acheter responsable

 |   |  273  mots
Le président de la CCI 34, André Deljarry, présente AVR 34, en présence des étudiants qui ont travaillé sur le projet
Le président de la CCI 34, André Deljarry, présente AVR 34, en présence des étudiants qui ont travaillé sur le projet (Crédits : CCI 34)
La CCI de l'Hérault a dévoilé, le 3 mars à Pérols (34), un nouvel outil visant à inciter les PME à adopter une démarche RSE dans leur politique d'achats. En accord avec ces principes, plusieurs établissements de formation montpelliérains ont été associés à la conception de cette plate-forme, baptisée AVR 34.

Lors d'une conférence dédiée à la RSE (responsabilité sociétale des entreprises), organisée le 3 mars à Pérols (34), la CCI de l'Hérault a présenté une plate-forme visant à favoriser une politique d'achats responsables chez les TPE-PME, baptisée AVR 34 (pour "achat-vente responsable").

"La CCI de Montpellier, avant la création de la CCI Hérault, avait été précurseur en matière de RSE en étant la 1e à décrocher le label Diversité, rappelle son président, André Deljarry. Aujourd'hui, nous allons plus loin en montrant que le développement économique peut se conjuguer avec des valeurs sociétales."

Plusieurs écoles associées au projet

L'objectif d'AVR 34 est donc d'inciter les entreprises utilisatrices à sélectionner un fournisseur en fonction de critères RSE : gestion des déchets, impact environnemental, politique RH, etc. "Il s'agit non seulement de créer des liens entre les entreprises du territoire, mais aussi d'aider celles qui veulent mettre en place des achats responsables, mais qui n'en ont pas forcément le temps", fait valoir la CCI 34.

En accord avec ces principes, plusieurs écoles ont été associées par la CCI 34, dans le cadre de projets étudiants notamment, à la conception de cette plate-forme. Ainsi, Up To, l'école du numérique basée à Montpellier, a créé l'interface visuelle d'AVR 34.

De même, les étudiants du Master 1e année "Prométhée", lancé par Montpellier Business School, se sont chargés de la partie commerciale du projet, en identifiant plusieurs fournisseurs "responsables". Enfin, Polytech va bientôt travailler sur l'application mobile d'AVR 34. Les étudiants de l'Institut Montpellier Management ont eux aussi été associés au projet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :