Eco-Tech Ceram augmente son capital et s’associe à Akuo Energy

 |   |  345  mots
Eco-Tech Ceram conçoit des solutions pour valoriser les chaleurs des industries par le stockage de l'énergie
Eco-Tech Ceram conçoit des solutions pour valoriser les chaleurs des industries par le stockage de l'énergie (Crédits : Christine Caville)
Le 1er producteur d’énergie renouvelable indépendant français Akuo Energy vient de s'engager à hauteur de 100 000 € en faveur d'Eco-Tech Ceram, dans le cadre d’une augmentation de capital de la société catalane. Un partenariat significatif, au moment où l’entreprise entend développer ses unités de stockage en direction des producteurs d’énergies renouvelables

L'entreprise Eco-Tech Ceram, basée à Rivesaltes (66) et conceptrice de solutions pour valoriser les chaleurs des industries par le stockage de l'énergie, a besoin de développer ses fonds propres, pour activer les financements obtenus lors du concours mondial de l'innovation, dont elle fut lauréate fin 2015. Le P-dg Antoine Meffre s'associe donc avec Éric Scotto, président d'Akuo Energy, et met en avant la complémentarité des deux sociétés dans le domaine de la transition énergétique.

"Akuo Energy est plutôt performante sur le stockage de courte durée et elle s'intéresse à nos solutions de stockage longue durée et de récupération de la chaleur fatale, explique Antoine Meffre. Ce sont également des experts du financement et du montage de projets là où nous sommes plutôt experts sur l'innovation. Nos visions sont donc complémentaires et nos ADN compatibles."

L'entreprise catalane était plutôt focalisée sur le marché des industries, qui ont besoin de retour sur investissement rapide. Avec le secteur des énergies renouvelables, Antoine Meffre pense avoir trouvé le débouché idéal pour sa société dont les containers de stockage énergétique deviennent rentables à moyen et long terme.

Avec Akuo Energy, il s'adjoint un partenaire déjà mondial et implanté dans les Pyrénées Orientales, via sa filiale de Saint-Charles. Son ambition est désormais d'atteindre les 15 M€ de chiffre d'affaires en 2021 et de recruter plus de 20 personnes sur la période (l'entreprise compte déjà dix salariés).

Une collecte citoyenne

En parallèle, Eco-Tech Ceram a lancé une campagne de financement participatif ouverte à tous les citoyens sur la plateforme Enerfip jusqu'au 20 septembre 2017. Toujours dans le cadre de son augmentation de capital, la société croit au potentiel citoyen de la transition énergétique et met en vente des actions à 5 €.

"Après tout, notre technologie est issue du financement public de recherche à l'Université de Perpignan : c'est un projet qui rejoint l'intérêt général", poursuit Antoine Meffre

La souscription moyenne sur la plateforme est de 150 € pour un plafond fixé à 375 000 €.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :