Avec Bordeaux, l'ESMA lance son 4e campus sur les ICC en 4 ans

 |   |  485  mots
Les deux écoles implantées sur le futur campus bordelais seront l'ESMA et Cinécréatis
Les deux écoles implantées sur le futur campus bordelais seront l'ESMA et Cinécréatis (Crédits : Agence Triptyque)
L'École supérieure des métiers de l'audiovisuel (ESMA) de Montpellier vient de déposer une demande de permis de construire pour un nouveau campus dédié aux industries culturelles (26 M€) à Bordeaux. C'est le 4e projet majeur de ce type qu'elle pilote, avec ceux de la ZAC Cité Créative à Montpellier, de Rennes et de Montréal (Canada).

Icônes, le réseau d'écoles d'arts appliqués basé à Montpellier et dont l'ESMA est l'entité fondatrice, maintient un rythme de croissance nationale et internationale soutenu. Il vient de déposer une demande de permis de construire pour un nouveau campus situé dans le Jardin de l'Ars, au sein du futur quartier Bordeaux-Euratlantique.

Un campus mobilisant 26 M€

Avec une date d'ouverture fixée à 2022, le campus se composera d'une école (7 500 m2), de bâtiments dédiés à d'autres fonctions telles que le logement des étudiants ou la restauration (5 500 m2) et d'un vaste jardin (1 000 m2). Fruit d'un investissement de 26 M€, le projet a été dessiné par l'architecte Olivier Raffaëlli (agence Triptyque).

"Les deux écoles implantées sur ce campus seront l'ESMA (spécialisée dans les formations au cinéma d'animation et au design, ndlr) et Cinécréatis (métiers du cinéma, ndlr), annonce Karim Khenissi, directeur général de l'ESMA et du réseau Icônes. Nous accueillerons de 180 à 200 étudiants à l'ouverture, en septembre 2022. À cette date, le réseau comptera plus de 5 400 étudiants dans le monde."

De nouvelles ambitions à Rennes

Icônes a en effet lancé quatre projets de campus majeurs en l'espace de quatre ans. Le plus important est celui, en cours de construction, de la nouvelle ESMA au coeur du quartier Cité Créative, à Montpellier.  Le site (16 000 m2, 37 M€) recevra 2 000 étudiants à terme.

"Nous terminons le gros oeuvre. Le second oeuvre a commencé en septembre, si bien que nous pourrons réceptionner le chantier en juillet 2020 et ouvrir à la rentrée, comme prévu. L'inauguration officielle pourrait se faire en octobre, voire en septembre si nous décidons de la caler sur nos grands prix annuels en profitant de la présence de 60 studios français et internationaux", indique Karim Khenissi.

À Rennes, Icônes vient de prendre possession d'un nouveau campus, après le rachat de l'IFFDEC (Institut du design et de l'image) en décembre 2018. Le projet (19 M€) a nécessité la construction de salles de cours, d'une salle de projection, d'une résidence étudiante, etc. La première promotion accueille 300 étudiants, au sein de l'IFFDEC et d'une autre enseigne du réseau, l'ETPA (photographie et game design), avant l'arrivée de l'ESMA en 2021.

Enfin, à Montréal (Canada), Icônes vient de compléter son dispositif : après le rachat du Collège Salette (design graphique) en 2017, le réseau montpelliérain a acquis, en mai 2019, un deuxième "établissement de carrière" canadien avec le Collège Marsan (photographie). Après des travaux de rénovation sur les deux sites (1 200 m2 de surface plancher), la première promotion de 222 étudiants a été accueillie, en septembre, sous l'enseigne ESMA.

Au global, le réseau Icônes compte des implantations à Montpellier, Toulouse, Nantes, Rennes, Lyon, Montréal et bientôt Bordeaux. L'ESMA a été classée troisième meilleure école d'animation au monde par le palmarès professionnel « The Rookies » en 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :