Patrick Brusley nouveau "maire" du Village by CA Languedoc

 |   |  561  mots
Olivier Chalon (à gauche) passe le relais à Patrick Brusley, nouveau maire du Village by CA Montpellier
Olivier Chalon (à gauche) passe le relais à Patrick Brusley, nouveau maire du Village by CA Montpellier (Crédits : Anthony Rey)
Le Crédit Agricole Languedoc a annoncé, le 19 novembre, que Patrick Brusley est désormais chargé de piloter son accélérateur post-incubation basé à Montpellier. Par ailleurs, la banque a reconduit son partenariat triennal avec Créalia Occitanie, pour un montant de 120 000 €.

Près de trois ans après sa création, le Village By CA, l'accélérateur post-incubation du Crédit Agricole Languedoc (CAL) basé à Montpellier, change de pilote : Patrick Brusley est nommé nouveau "maire" de la structure, en remplacement d'Olivier Chalon. Âgé de 47 ans, Patrick Brusley affiche 20 ans d'expérience au sein de la banque régionale, où il était dernièrement chargé de mission, pour des partenariats entre CAL et des entreprises innovantes.

"Au bout de trois ans, nous entrons dans la saison 2 du Village by CA. Nous hébergeons une vingtaine de start-ups sur le site mais nous avons des projets pour sortir le Village hors de ses murs et accompagner les start-ups qui ne sont pas hébergées sur place, en nous appuyant notamment sur le réseau des autres Villages en France (32 implantations à ce jour, ndlr)", annonce-t-il au sujet de sa feuille de route 2020.

31 structures partenaires

Plus précisément, le Village by CA accompagne 18 start-ups à ce jour, parmi lesquelles Matchers (mise en relation entre cadres salariés experts et TPE-PME), et Smart Public (logiciel de pilotage financier pour collectivités publiques), intégrées en 2019. De même, l'accélérateur s'appuie sur l'expertise de 31 groupes ou entreprises régionales partenaires : parmi les nouveaux entrants figurent, cette année, EDF et Frédéric Salles, fondateur de Matooma.

"Nous allons prolonger l'action du Village by CA en écrivant plus précisément l'offre, dans l'accompagnement mais aussi l'accélération. L'accélération des start-ups hébergées génère des loyers, mais pour celles qui ne le sont pas, nous travaillons sur un nouveau modèle, sachant que le Village ne prend pas de participation", rajoute Laurent Sassus, Directeur Entreprises et Partenariats chez CAL, en écho aux propos de Patrick Brusley. Parmi les pistes explorées : le lancement d'une nouvelle offre d'accélération, en cocréation avec un partenaire implanté à Paris et aux États-Unis. Celle-ci devrait être présentée dans les prochaines semaines.

Une nouvelle convention triennale avec Créalia Occitanie

Par ailleurs, CAL annonce également la reconduction de son partenariat financier avec Créalia Occitanie, le fonds d'amorçage des entreprises innovantes de moins de trois ans. La nouvelle convention, d'une durée de trois ans également, se traduit par un soutien de 120 000 €, soit 40 000 € annuels, apporté à l'association régionale, émanation du réseau Initiative France.

"CAL est un partenaire historique de Créalia à travers Sofilaro (la société de capital-investissement de la banque régionale, ndlr). Ce partenariat s'est prolongé et accentué puisque CAL est rentré dans notre comité d'engagement et participe à l'instruction des dossiers. Avec 1 € de fonds privé apporté par un partenaire privé comme CAL, nous pouvons mobiliser 4 € de fonds publics, soit 5 € que nous prêtons à une start-up : celle-ci peut ensuite réunir jusqu'à 15 € en levier bancaire", évalue Stéphane Marcel, président de Créalia Occitanie.

"C'est un partenariat important car nous sommes, comme Créalia, dans l'accompagnement de l'innovation, tout en partageant des valeurs communes telles que la proximité et la solidarité. Nous avons le même objectif dans une environnement dynamique", commente Thierry Boulbes, directeur général adjoint de CAL.

Créalia Occitanie vient de passer la barre des 15 M€ de prêts accordés en plus de dix ans. Elle a accompagné plus de 400 entreprises, soit 5 000 emplois créés, sur la période.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :