Montpellier accueillera le Congrès des Régions de France en 2020

 |   |  337  mots
Hervé Morin, président de l'ARF, aux côtés de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, lors de la clôture de cette édition 2019
Hervé Morin, président de l'ARF, aux côtés de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, lors de la clôture de cette édition 2019 (Crédits : ARF)
Le 15e Congrès des Régions de France vient de se clôturer après deux jours de débat à Bordeaux, les 30 septembre et 1er octobre. L'Association des Régions de France, organisatrice de l'événement, annonce que la prochaine édition se déroulera à Montpellier les 30 septembre et 1er octobre 2020.

La 15e édition du Congrès des Régions de France, qui se déroulait au Parc des Expositions de Bordeaux, vient de se terminer après deux jours d'échange fortement marqués par la disparition de l'ex-Président de la République Jacques Chirac. L'Association des Régions de France, présidée par Hervé Morin, a annoncé que la prochaine édition se déroulera à Montpellier, les 30 septembre et 1er octobre 2020.

Le Conseil régional Occitanie confirme que l'événement se déroulera pour partie à la Sud de France Arena et au Parc des Expositions, avec une affluence attendue à plus de 1 000 participants en deux jours. L'édition 2014 du congrès s'était déroulée à Toulouse.

L'Occitanie réclame plus de décentralisation

Au coeur des échanges de cette 15e édition figurait le nouvel acte de décentralisation annoncé par le Président de la République Emmanuel Macron. "La Loi Décentralisation, Différenciation, Déconcentration annoncée par le premier ministre, arrive avec 3 ans de retard... L'objectif de l'été 2020 pour son adoption nous place à moins d'un an des élections régionales. La loi préélectorale nous interdisant de nombreux actes, nous aurons perdu un mandat entier pour garantir une intervention à la mesure des attentes des Français ! De plus, les propositions du Premier ministre sont peu nombreuses et floues. Nous sommes à une étape cruciale de l'histoire de notre pays, nous devons avoir un État plus agile et l'agilité c'est la décentralisation. Cependant, même si je suis très perplexe, je soumettrais la candidature de la Région Occitanie aux expérimentations proposées par le gouvernement sur la formation professionnelle et les fonds européens agricoles", réagit Carole Delga, présidente de la Région, dans un communiqué.

Parmi les autres temps forts de cette édition 2019 : des témoignages de citoyens et d'usagers des transports, pour illustrer les résultats d'une étude sur le sujet, dévoilés le lundi 30 septembre dans le cadre de cet événement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :