La Métropole de Montpellier commande 77 rames de tramway au constructeur espagnol CAF

Selon le constructeur espagnol de matériel roulant ferroviaire CAF, il s’agit de la plus grande commande de tramways en tranche ferme jamais réalisée en France. Montpellier Méditerranée Métropole vient de lui passer commande de 77 rames de tramway (près de 224 millions d’euros) pour équiper la future ligne 5 mais aussi remplacer les matériels vieillissants de la ligne 1.
Cécile Chaigneau

2 mn

Les 77 rames de tramway commandées par la Métropole de Montpellier au groupe espagnol CAF seront fabriquées dans l'usine de fabrication du groupe située sur la commune de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées).
Les 77 rames de tramway commandées par la Métropole de Montpellier au groupe espagnol CAF seront fabriquées dans l'usine de fabrication du groupe située sur la commune de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées). (Crédits : CAF)

En 2020, Montpellier Méditerranée Métropole avait lancé, pour son délégataire TaM (Transports de l'agglomération de Montpellier), un appel d'offres pour l'acquisition de 77 nouvelles rames de tramway pour les six prochaines années, répondant principalement aux besoins de la future ligne 5 de tramway (22 rames à horizon 2025) et au renouvellement du matériel roulant de la ligne 1 de tramway (30 rames), datant de plus de vingt ans.

Par ailleurs, 17 rames seront nécessaires pour couvrir la hausse de la fréquentation associée à la gratuité des transports (qui sera totale à l'ensemble des habitants de la métropole fin 2023) et 8 rames seront destinées à augmenter les réserves lors des maintenances lourdes et garantir la fiabilité du réseau.

La décision de la Commission d'appel d'offres de Montpellier Méditerranée Métropole a été prise le 16 juin dernier et c'est l'offre du groupe espagnol CAF Urbos qui a été retenue.

Le groupe CAF est l'un des leaders mondiaux de la construction, la maintenance et la rénovation de matériel roulant ferroviaire (13.000 salariés dans le monde, 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires 2021). Il est notamment fournisseur des rames de tramway des réseaux de Nantes, Saint-Etienne et Besançon en France, mais aussi Lisbonne, Birmingham, Edimbourg, Stockholm, Houston ou Sidney.

Le groupe compte une usine de fabrication en région Occitanie, sur la commune de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), où seront construites les rames commandées par la métropole montpelliéraine.

Efficacité énergétique

Le marché a été attribué pour un montant de 223.673.808 euros HT. Les 77 rames seront livrées dans les ateliers de TaM à partir de 2024, à raison de deux par mois et jusqu'en 2030, annonce la collectivité.

« Ce contrat revêt une grande importance pour nous à double titre : d'abord parce qu'il s'agit du plus gros marché de tramways en tranche ferme jamais attribué en France, ensuite parce qu'il s'agit du plus gros contrat de tramways jamais remporté par CAF en France », souligne Alain Picard, le directeur général de CAF France, dans un communiqué.

Le constructeur indique que les tramways de la gamme Urbos, qui vont être livrés à la métropole montpelliéraine, se caractérisent « par l'efficacité énergétique, un haut niveau de fiabilité et un confort élevé pour les passagers ». Ce matériel équipe déjà les villes de Nantes, Amsterdam, Budapest, Boston, Pittsburgh, Kaohsiung, Maurice, Belgrade, Utrecht, Édimbourg et Stockholm.

C'est ce même groupe qui fournira de nouveaux RER B à l'agglomération parisienne (en consortium avec Alstom) ou qui réalisera la rénovation du parc de trains de la ligne D du métro de Lyon.

Cécile Chaigneau

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.