Éolien : Sereema lève 300 000 € pour industrialiser sa solution

 |   |  244  mots
Le boîtier conçu par Sereema s'installe directement sur les éoliennes pour en optimiser le fonctionnement
Le boîtier conçu par Sereema s'installe directement sur les éoliennes pour en optimiser le fonctionnement (Crédits : Sereema)
Sereema, conceptrice d'un boîtier optimisant le fonctionnement des parcs éoliens, a annoncé, le 13 décembre, qu'elle vient de lever 300 000 € auprès d'IT-Translation. La start-up va financer la mise en route d'une unité de fabrication à Montpellier, tout en lançant son développement à l'export.

Sereema, start-up créée en 2015 et installée au BIC de Montpellier, annonce qu'elle vient de lever 300 000 € auprès de IT-Translation, le fonds d'investissement lancé par l'INRIA et CDC Entreprises. Sortant de deux ans de R&D, la société va ainsi financer l'industrialisation de son produit baptisé Windfit, un boîtier connecté et installé sur éoliennes qui permet de les surveiller à distance et de détecter certains dysfonctionnements.

"Ces fonds serviront à installer à Montpellier une première chaîne de production, et une première gestion de stocks, décrit Jérôme Imbert, P-dg de Sereema. Après la finalisation d'un prototype en 2015, nous allons passé ainsi des premières séries produites à plus d'un millier, dans un premier temps."

Par ailleurs, Sereema souhaite lancer son développement à l'international, en visant à moyen terme "tous les grands pays de l'éolien industriel" (Chine, Amérique du Nord, Mexique, Brésil, Inde), en privilégiant d'abord des marchés européens tels que l'Allemagne, la Grande-Bretagne ou l'Espagne.

"Notre modèle économique s'appuie sur la vente directe auprès de cibles comme les exploitants, les superviseurs de systèmes mais aussi les installateurs de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :