Microbia Environnement lève 573 000 € pour lutter contre les algues toxiques

 |   |  236  mots
L'entreprise développe des biocapteurs destinés à détecter en amont les contaminations microbiologiques des eaux douces ou de mer
L'entreprise développe des biocapteurs destinés à détecter en amont les contaminations microbiologiques des eaux douces ou de mer (Crédits : Microbia Environnement)
Microbia Environnement, basée à Banyuls-sur-Mer (66), a annoncé, le 1er décembre, qu'elle vient de lever 573 000 €, complétés par un financement bancaire de 430 000 €. Ces fonds serviront à actionner le déploiement commercial de ses solutions de diagnostic microbiologique.

Microbia Environnement vient de lever 573 000 € auprès de Melies Business Angels, Capitole Angels, Phytocontrol Nov'Invest, associés au fonds Pyrénées Roussillon Investissement et à un groupe d'investisseurs individuels. L'opération permet une effet levier de 430 000 € supplémentaires accordés par des banques et des acteurs institutionnels.

Créée en 2013 par Delphine Guillebault et Carmem-Lara Manes, et installée à Banyuls-sur-Mer (66), Microbia Environnement compte ainsi se structurer et financer la diffusion commerciale de ses biocapteurs destinés à détecter en amont les contaminations microbiologiques des eaux douces ou de mer. Ces produits visent notamment les acteurs de la filière eau, pour les aider prévenir l'apparition d'algues toxiques dans leurs sites de production, et ainsi d'anticiper le risque économique et de protéger les utilisateurs.

"Aujourd'hui, l'augmentation constante de la population humaine mondiale et de ses activités génère des pollutions chimiques et microbiologiques tout en contribuant au réchauffement climatique, indiquent les deux cofondatrices, dans un communiqué. Il n'en faut pas davantage pour réunir les conditions idéales à la prolifération de micro-algues toxiques. Proposer des technologies innovantes permettant d'augmenter les capacités de surveillance d'une ressource limitée et précieuse est une évidence à laquelle ont adhéré nos investisseurs."

Microbia Environnement emploie, à ce jour, huit personnes. Un an plus tôt, l'entreprise était l'une des lauréates du Prix Alfred Sauvy, décernés par les Cadres catalans le 30 novembre 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :