Énergie : Deepbloo lève un million d’euros pour booster sa plateforme de veille et d’analyse de marchés

 |  | 465 mots
Lecture 2 min.
Alexandre Guillemot, président Deepbloo, et Stanislas Drouin, DG et CTO.
Alexandre Guillemot, président Deepbloo, et Stanislas Drouin, DG et CTO. (Crédits : Deepbloo)
Conceptrice d’une plateforme hébergeant une communauté de professionnels de l’énergie auxquels elle propose des opportunités qualifiées de business, la startup montpelliéraine Deepbloo lève un million d’euros pour renforcer sa technologie d’identification et d’analyse intelligente d’appels d’offres et booster son déploiement international.

La start-up montpelliéraine Deepbloo, plate-forme de business development dédiée aux professionnels de l'énergie, réussit une levée de près de 500.000 euros auprès des réseaux Melies Business Angels, Arts & Métiers Business Angels et Capitole Angels, accompagnés d'investisseurs individuels et de la société de capital-risque Ocseed. Une levée de fonds qui lui permet de boucler un plan de financement global de près d'un million d'euros via « des prêts bancaires, des subventions de la Région Occitanie (Pass Export et Start'Oc) et des soutiens d'autres partenaires institutionnels ».

Créée fin 2018 par Alexandre Guillemot (président) et Stanislas Drouin (DG et CTO), la start-up Deepbloo a développé une plateforme hébergeant une communauté de professionnels de l'énergie auxquels elle propose des opportunités qualifiées de business en fonction des intérêts et secteurs d'activité de chacun.

Sa solution de business development repose sur la collecte d'appels d'offres et leur analyse par des technologies de Natural Language Processing. Les données ainsi analysées permettent de mettre à disposition de ses clients un portefeuille d'opportunités qui correspond précisément à leurs besoins, ainsi que des outils de veille commerciale et d'analyse de marchés.

Les dirigeants de Deepbloo annoncent à ce jour « 2.500 professionnels actifs sur la plateforme, 400.000 appels d'offres en temps réel, et 1.000 à 2.000 appels d'offre collectés par jour ».

« Trouver une aiguille dans une botte de foin »

Avec cette opération financière, Alexandre Guillemot annonce vouloir « dérouler un important plan de développement y compris à l'international (où elle réalise déjà 80% de ses ventes, NDLR) », mais aussi renforcer sa technologie d'identification et d'analyse intelligente d'appels d'offre destinée aux professionnels de l'énergie.

« Ces ressources vont nous permettre d'accélérer notre commercialisation et d'aller beaucoup plus en profondeur dans l'analyse des données déstructurées afin d'être en mesure de trouver une aiguille dans une botte de foin, précisent les deux dirigeants. Nous sommes en passe de pouvoir identifier, avec un taux de précision très élevé, des données clés pour nos clients parmi les millions de données que nous collectons quotidiennement. Deepbloo peut désormais traiter de manière automatisée l'ensemble du processus allant de la détection d'une opportunité à sa création dans le système d'information de nos clients. »

Deepbloo, qui bénéficie également du soutien de la Région Occitanie et du dispositif Créalia, est incubée par le Business Innovation Center de Montpellier (BIC) et emploie une dizaine de collaborateurs répartis entre Montpellier et Bordeaux.

Elle a notamment remporté le Prix Entrepreneur du 1er Hackathon Energia Tech, et a été lauréate du programme SPARX (accompagnement du BIC et de Schlumberger).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :