La Banque Populaire du Sud crée un Club des entrepreneurs 3.0

 |   |  383  mots
F. Salles (French Tech Med) et P. Chauvois (BPS) lors de la signature d'une convention de partenariat, le 18 avril, à Sud Innovation
F. Salles (French Tech Med) et P. Chauvois (BPS) lors de la signature d'une convention de partenariat, le 18 avril, à Sud Innovation (Crédits : BPS)
Dans son agence Sud Innovation de Montpellier, la Banque Populaire du Sud a lancé, le 18 avril, son « Club des entrepreneurs 3.0 » conçu comme un accélérateur de business entre groupes et start-ups. Elle a aussi signé le 1er accord de partenariat de la French Tech Méditerranée récemment née.

Plus de 20 grands comptes, PME de croissance et start-ups ont assisté, le 18 avril, au lancement du « Club des entrepreneurs 3.0 » ouvert par la Banque Populaire du Sud dans son agence Sud Innovation de Montpellier. La structure se positionne comme un accélérateur de business entre groupes et pépites locales à travers de la mise en relation, de la visibilité offerte sur les supports communication de la banque, etc. Les start-ups ciblées évoluent dans plusieurs secteurs tels que la relation client, les data, l'internet des objets (Iot), la cybersécurité, la blockchain, l'intelligence artificielle ou la transformation digitale.

Une première session de travail était proposée autour de la relation client. Les fondateurs de 10 start-ups ont pitché devant les groupes et PME représentés : Socri Promotion, Synox, Comeca, Promeo, Kaliop, Médithau, Jean-Claude Mas, etc. "On fait en sorte que le service client soit irréprochable : notre outil, en préparant le rendez-vous, en interagissant avec le client, permet de générer jusqu'à 10 % de chiffre d'affaires en plus par point de vente, selon les enseignes", a par exemple fait valoir Nicolas Passalacqua, CEO d'Octipas (solution de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :