Le MHB champion d'Europe, Saurel lance les études sur un nouveau palais des sports

 |   |  515  mots
Le maire Philippe Saurel, aux côtés de Rémy Lévy et Serge Granger, coprésidents du MHB
Le maire Philippe Saurel, aux côtés de Rémy Lévy et Serge Granger, coprésidents du MHB (Crédits : M3M)
Le maire de Montpellier relance le projet de nouveau palais des sports dans le futur quartier Cambacérès. Philippe Saurel a annoncé, le 7 juin, le début des études, pour une construction estimée à 50 M€. Après la victoire du MHB en Ligue des Champions, le 27 mai, le club a besoin d'un équipement sportif à la hauteur, juge le président de la Métropole.

Avec le stade de football et un nouveau palais des sports, le futur quartier Cambacérès s'impose comme le pôle sportif de la ville. Si le maire de Montpellier fera le point sur le futur stade du MHSC début juillet, il a annoncé, le 7 juin, ses ambitions pour le nouveau palais de sports. Une installation sur mesure pour le Montpellier Handball (MHB), champion d'Europe depuis sa victoire en Ligue des Champions, le 27 mai dernier, face à Cologne.

Un palais des sports d'envergure

L'équipement est estimé à 50 M€, pour 6 500 m2 et 6 000 places. Si le projet est en phase d'étude, il pourrait sortir de terre lors d'un prochain mandat, "si j'y suis", précise Philippe Saurel. Le financement du palais des sports relèverait d'une coopération avec le privé, mais "pas d'un PPP".

"Après la victoire, on ne peut pas rester muet sur l'avenir des installations, car le palais des sports René Bougnol est fatigué, limite obsolète, rajoute Philippe Saurel. Les règles européennes vont interdire d'y jouer."

Des compétitions à l'Arena

Le MHB devrait disputer ses prochaines compétitions européennes à l'Arena, en concertation avec la Région. Philippe Saurel annonce d'ailleurs un accord sur la structure Montpellier Events.

"Sur Montpellier Events, j'ai accepté la création de deux SPL (société publique locale), une avec le Parc des expositions et l'Arena, où la Région sera majoritaire, et une autre avec le Zénith et le Corum, où la Métropole sera majoritaire. Un GIE, dirigé par Cédric Fiolet, chapeautera la structure. C'est une décision éclairée, où chacun gouverne son patrimoine en concertation. Les négociations pour la location de l'Arena au MHB sont en cours et fructueuses."

MHB : un budget de 7, 5 M€

Pour boucler le budget, 17 chefs d'entreprises locaux financent le club à hauteur de 1,7 M€ (2,4 M€ avec l'association) : une forme d'actionnariat avec plusieurs entreprises et la Métropole, qui annonce un financement à hauteur de 2,8 M€.

"C'est une forme d'actionnariat sans monopole, et une formule gagnante", déclare Philippe Saurel.

Le budget du MHB est actuellement de 7,5 M€. 1 M€ supplémentaire serait nécessaire pour mieux structurer le club et garder les joueurs, estime Serge Granger, co-président, avec Rémy Lévy, du MHB.

"On a besoin de se développer pour rester au niveau et travailler dans de bonnes conditions", évalue ce dernier.

De con côté, l'actuel palais des sports René Bougnol va subir des travaux de rénovation. Remise en état des abords, amélioration de l'accessibilité et agrandissement des bureaux sont prévus, pour une livraison à l'été 2019 (coût 1,9 M€). Il garde sa destination première d'accueil d'activités sportives.

Stade Louis Nicollin : le financement dévoilé début juillet

Enfin, le président de la Métropole a promis une conférence de presse début juillet, avec Laurent Nicollin, pour évoquer les différentes pistes de financement du nouveau stade du MHSC.

La pose de la première pierre est toujours programmée le 7 juin 2019, pour le lancement de la compétition mondiale de football féminin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :