LeadeR Occitanie lance son "TEDx régional" sur l'industrie 4.0

 |   |  272  mots
(Crédits : DR)
Le cluster régional des entreprises en forte croissance organise, le 4 juillet à la Grande Motte (34), sa 1e grande conférence économique consacrée à la transformation numérique des entreprises. Open innovation, blockchain et robotique sont au menu des 3 tables-rondes.

Le 4 juillet au Pasino de la Grande Motte, LeadeR Occitanie organisera, selon le mot de son président Jalil Benabdillah, "sa propre version de TEDx en région": en l'occurrence, sa 1e grande conférence économique sur le thème : « Le futur de l'industrie se fera par le numérique ou ne se fera pas... ». L'objectif de la soirée, où 300 entrepreneurs et décideurs économiques sont attendus, est de mobiliser les entreprises sur les enjeux de la transformation numérique.

Trois tables-rondes sont au menu, respectivement consacrées à l'open innovation, à la blockchain et l'IA, ainsi qu'à la robotique. Des intervenants de haut niveau, venus de France et des États-Unis, ont été ciblés par LeadeR Occitanie, qui a privilégié l'expérience et l'expertise de niveau international : Franck Nouyrigat (Startup Weekend), Nicolas Guetin (Dell EMC), Fabien Cauchi (Metapolis), Alexandra Brehier (Talent Coin), Jade Lemaître (Heaser Robotics), Pierre Damien Berger (CPS European Projects), Nicolas Jacquey (Orange), etc.

En effet, malgré un contexte marqué par l'adoption par le gouvernement d'un plan en faveur de l'industrie 4.0, et le lancement de l'initiative French Fab sous l'égide de bpifrance, LeadeR Occitanie observe, aux côtés d'autres réseaux nationaux et régionaux, une persistance de la méconnaissance du numérique, y compris dans l'industrie.

"Nos entreprises produisent de la data, se robotisent, mais la majorité d'entre elles n'ont pas encore compris les enjeux de la transformation numérique pour leur futur, leur business model, la maîtrise de leurs coûts, etc., commente Maryam Bini, vice-présidente de LeadeR Occitanie et co-fondatrice de Soledge. L'industrie 4.0 est un virage qu'il nous reste à prendre."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :