Pour son édition 2015, le Medfel croque dans la pomme

 |   |  535  mots
(Crédits : DR)
Premier salon d'affaires de la filière fruits et légumes, le Medfel, dont la 7e édition s’ouvrira du 21 au 23 avril à Perpignan en présence du ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, mise sur la pomme comme fer de lance d'une stratégie offensive à l’international. Quelque 300 professionnels sont attendus.

En forte expansion avec 300 exposants et 6 000 visiteurs attendus pour cette nouvelle édition du 21 au 23 avril à Perpignan, le Medfel, premier salon international d'affaires de la filière fruits et légumes de l'Euroméditerranée, mise cette année sur la pomme pour conforter sa stratégie offensive à l'international.

« Le salon a mis du temps à faire sa place. Il offre aujourd'hui une très belle image busines car c'est le seul à proposer des rendez-vous d'affaires BtoB entre opérateurs et acheteurs », précise François Fourrier, directeur général de Sud de France développement organisateur du salon pour le compte de la Région.

Avec 5 000 rendez-vous BtoB programmés, la présence de 100 acheteurs nationaux et internationaux et l'ouverture cette année du salon à Medfel Tech, ce qui selon François Fourrier « va permettre d'élargir l'offre aux professionnels du conditionnement, de l'emballage, etc., et d'identifier par la même occasion le Medfel comme nouvelle place-forte du sourcing amont et aval de la filière, la stratégie de montée en gamme se poursuit autour de la pomme, autre facteur qualifiant pour gagner en visibilité à l'international.

Le Languedoc-Roussillon, 3e région productrice de pommes en France

« C'est la championne de l'export, un fruit facile à transporter, le troisième le plus consommé dans le monde », précise François Fourrier.

Ce n'est pas la première fois que la filière pomme (80 000 tonnes produites annuellement en Languedoc-Roussillon, troisième région productrice en France) se réunit sous bannière Sud de France. La dernière offensive, en octobre dernier lors du salon Fruit Attraction à Madrid, avait rassemblé, sur 130 m2, six entreprises régionales autour du fruit. Parmi elles, la coopérative héraultaise Cofruid'Oc Méditerranée qui avec 30 000 tonnes de pommes mises en marché en 2014 pour un CA de 22 M€, est 1er producteur régional devant Les vergers de Mauguio.

Les Russes présents malgré l'embargo

Au Medfel 2015, cinq fleurons régionaux pour la production de pommes (Cardell export, Château de Nages, Cofruid'Oc Méditerranée, Edenys, JMC Fruits) exposeront sous bannière Sud de France aux côtés de 17 autres entreprises régionales parmi les plus dynamiques de la filière fruits et légumes. Fait exceptionnel, malgré l'embargo russe, deux acheteurs russes et deux acheteurs biélorusses seront présents sur cette édition, parmi la centaine d'acheteurs étrangers recrutés chaque année par Sud de France Développement, dans le cadre de ses traditionnels rendez-vous d'affaires BtoB.

« Ce choix est dicté par la volonté de ne pas couper les contacts commerciaux avec la Russie », selon Corinne Giacometti.

La présidente de Sud de France Développement ne peut minimiser les effets induits de l'embargo russe, même à échelle régionale, face au premier importateur mondial de fruits frais pommes en tête, avec une valeur de 1,14 M€ de pommes expédiées en 2014 selon les douanes françaises.

« C'est un facteur négatif, dont les incidences en cascade ont destabilisé l'ensemble du marché. La région se trouve impactée : 2014 a été une année difficile en terme de valorisation », explique Didier Crabos, directeur de Cofruid'Oc qui en 2014 n'a exporté « aucune pomme en Russie », contre 600 tonnes habituellement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :