La Maison Vialade agrandit ses champignonnières dans les Pyrénées-Orientales

L’entreprise familiale, spécialiste des champignons de Paris et champignons sylvestres, a investi 3,5 M€ sur son site d’Olette (66), afin de doubler la superficie de production, développer la culture bio et diversifier son offre. Des recrutements devraient accompagner ce projet de développement.

3 mn

(Crédits : DR)

« Avec une demande de plus en plus significative » sur ses champignons de Paris 100 % français, la Maison Vialade, producteur et distributeur catalan de champignons cultivés et sylvestres, a entrepris des travaux d'agrandissement de ses champignonnières, situées à Olette (Pyrénées-Orientales). L'entreprise familiale concrétise ainsi la seconde phase de son projet, initié en 2016, de relancer la culture des champignons de Paris en France.

Ces travaux d'extension représentent un investissement de 3,5 M€. Le nouveau bâtiment, dont la construction avait été lancée en mars, est opérationnel depuis août dernier.

« Il sera totalement fonctionnel en 2019 », précise Nicolas Vialade, qui a repris les rênes de l'entreprise familiale en 2017.

Développement du bio

Grâce à l'agrandissement réalisé, la superficie de production a été doublée, passant ainsi de 3 700 à 7 000 m2, soit une capacité totale de production annuelle de 5 000 tonnes (contre 3 000 auparavant). L'extension va également permettre à la Maison Vialade de développer la culture de champignons biologiques, une activité lancée en juin 2018.

« Nous ambitionnons de produire entre 25 % et 30 % de champignons biologiques d'ici à 2019 », indique Nicolas Vialade.

Dans le cadre de cette volonté de diversification et de montée en gamme, les champignonnières d'Olette devraient être entièrement dédiées aux champignons biologiques, « d'ici deux à trois ans », poursuit le chef d'entreprise. La culture d'autres variétés de champignons biologiques comme le pleurote et le shiitake devraient également être lancée sur ce site.

« Nous sommes aujourd'hui l'un des acteurs importants du champignon frais, avec une gamme de produits assez large, ajoute Nicolas Vialade. À travers nos investissements, notre but est de diversifier cette gamme en cultivant d'autres variétés. »

De nouvelles champignonnières en perspective

Un nouveau site dédié aux cultures conventionnelles de champignons, en complément de la production bio, devrait être construit « en 2020-2021, beaucoup plus près de Perpignan car nous souhaitons nous rapprocher davantage du marché international Saint-Charles », révèle Nicolas Vialade qui n'a pas souhaité donner plus de précisions sur la zone d'implantation des futures champignonnières.

Les champignons cultivés par la Maison Vialade sont exclusivement vendus sur le marché français - 99 % de la production est écoulée auprès de grossistes et centrales d'achat.

« Dès le départ, notre volonté a été de produire et de vendre nos champignons en France, plus particulièrement dans le Sud de la France, favorisant ainsi un circuit-court qui est un gage de qualité et de fraîcheur », explique Nicolas Vialade.

Les produits exportés hors de l'Hexagone, notamment en Espagne, Suisse et Belgique, sont les champignons sylvestres (champignons sauvages) distribués essentiellement à des restaurants.

15 M€ réalisés en 2017

La Maison Vialade emploie actuellement entre 55 et 60 personnes à Olette et sur la plate-forme internationale de Perpignan Saint-Charles (métiers de conditionnement et de logistique).Avec l'agrandissement des champignonnières et donc des capacités de production, l'entreprise familiale prévoit de recruter une quinzaine de nouveaux salariés.

En 2017, Maison Vialade a réalisé un chiffre d'affaires de 15 M€, contre 13,5 M€ en 2016.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.