Embouteillage Services investit 8,5 M€

 |   |  556  mots
Jacques Beauclair et son fils Pierre, respectivement P-dg et DG d’Embouteillage Services, s’apprêtent à investir 8,5 M€ pour développer leur activité.
Jacques Beauclair et son fils Pierre, respectivement P-dg et DG d’Embouteillage Services, s’apprêtent à investir 8,5 M€ pour développer leur activité. (Crédits : Muriel Chêne)
Spécialiste de la mise en bouteille à la propriété, Embouteillage Services engage 8,5 M€ d’investissement cette année pour étoffer son offre de service. La société basée au Pouget (34) porte également un projet de centre d’embouteillage "à géométrie variable".

La mise en bouteille des vins à la propriété, Jacques Beauclair y croit. P-dg de la société Embouteillage Services (CA consolidé : 8 M€ en 2018), aujourd'hui dirigée par son fils Pierre, il va investir 8,5 M€ cette année pour accroître ses capacités d'embouteillage et étoffer son offre avec de nouveaux services.

Trois nouvelles unités mobiles

Créé en 2002, Embouteillage Services est équipée de sept unités mobiles de conditionnement d'une capacité de 1 500 à 5 000 cols/heure. Ce parc sera renforcé cette année avec trois nouveaux camions, représentant un investissement de 3,5 M€. Le premier d'une capacité de 3 000 cols/h est dédié à l'embouteillage des micro-cuvées.

"Nous avons beaucoup de demandes pour ces cuvées très haut de gamme qui représentent de petits volumes. Nous pourrons proposer tous les types de bouchage (capsule à vis, bouchon verre, bouchon liège ou plastique) et toutes formes de bouteilles, des hautes, des larges, des magnum, des bouteilles de trois litres...", précise-t-il.

Le second camion sera, lui, voué au bag-in-box, un conditionnement qu'Embouteillage Services ne proposait pas jusqu'ici. Enfin le troisième camion, qui sera livré en fin d'année, aura une capacité de 6000 bouteilles/h. Il sera équipé d'une toute nouvelle technologie avec un saturateur en ligne pour obtenir des vins "frisants", grâce à l'ajout d'une dose ciblée de gaz carbonique.

Avec ces trois nouvelles unités mobiles, Embouteillage Service porte sa capacité d'embouteillage de 20 à 27 millions de cols par an, soit une hausse de 35 %. Elle table sur une hausse de 30 % de son chiffre d'affaires d'ici cinq ans.

"Notre métier devient de plus en plus pointu, car les solutions de bouchages sont très diversifiées : capsules à vis, bouchons verre, bouchon liège ou plastique. Certaines grosses sociétés de négoce régionales, pourtant équipées de centre d'embouteillage, font appel à nous pour des prestations d'embouteillage très techniques comme le bouchon verre. Avec ces investissements, nous mettons en œuvre de nouvelles technologies pour accroître encore cette diversité de prestations tout en garantissant une qualité d'embouteillage et une sécurité alimentaire optimum à nos clients. Nous visons d'ailleurs deux certifications d'ici la fin de l'année : Iso 22 000 et Iso 26 000", explique Jacques Beauclair.

Un projet de 3 500 m2

L'entreprise a d'ailleurs décroché son premier marché hors de nos frontières. Début mars, un de ses camions est parti en Angleterre pour une mise en bouteille de vins rosé avec bouchons verre. "C'est un savoir-faire qui n'existe pas en Angleterre", affirme le chef d'entreprise héraultais.

En parallèle, Jacques Beauclair porte un projet de centre d'embouteillage fixe, à géométrie variable car il pourra accueillir une ou plusieurs unités mobiles de conditionnement si nécessaire. Prévu sur un terrain de 15 000 m2 sur la commune du Pouget, le bâtiment s'étendra sur 3 500 m2 dans un premier temps avec possibilité d'extension de 1 500 m2 supplémentaires.

Il comprendra un chai pour le stockage et l'assemblage des vins avant conditionnement et un espace de stockage des vins en bouteille. La chaine fixe d'embouteillage aura une capacité de 8 000 bouteilles/heure, qui pourra être augmentée avec le renfort d'un ou plusieurs camions.

Le montage financier du projet, d'un montant de 5 M€, est en cours. Les travaux pourraient commencer dès cette année, pour une livraison fin 2020 et une mise en service en 2021.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :