Un cluster de chimie verte en voie d'émergence

 |   |  425  mots
Ce projet de cluster sera porté par l'UIC Méditerranée
Ce projet de cluster sera porté par l'UIC Méditerranée (Crédits : Reuters)
En gestation depuis plus d'un an, un cluster associant l'Union des industries chimiques de la Méditerranée, Transferts LR et le CRITT PACA devrait voir le jour au cours du 1er trimestre 2015. Trois axes forts sur la chimie durable ont été définis.

Au terme d'une enquête démarrée il y a plus d'un an, et conduite sous l'égide de Transferts LR auprès de 200 industriels et entreprises sur les moyens de créer une filière de chimie verte en Languedoc-Roussillon, le projet va connaître une accélération décisive dans les prochaines semaines. Près d'une centaine de sociétés ayant manifesté un intérêt pour la création d'un cluster sur cette thématique, l'Union des industries chimiques de la Méditerranée (UIC) indique à Objectif Languedoc-Roussillon sa volonté de concrétiser le projet au cours du premier trimestre 2015.

La création du cluster impliquera une contractualisation entre Transferts LR, intervenant en appui technique, et l'UIC en tant que porteur du projet, avec l'aide du Centre régional d'innovation et de transfert de technologies (CRITT) de la région PACA (l'UIC couvre les deux régions Languedoc-Roussillon et PACA, NDLR). Les discussions sont en cours, et devraient franchir un cap le 19 janvier, lors de la présentation à Transferts LR du projet Green Epoxy, porté par la société gardoise Proteus et labellisé en 2014 lors du 18e appel à projet du Fonds Unique Interministériel (FUI).

Trois axes déjà définis

Trois axes d'action ont déjà été définis pour ce cluster : la chimie bio-sourcée non toxique, le recyclage et les procédés propres. La structure visera à rassembler et à coordonner les différents acteurs de la filière, et surtout à accélérer le montage de projets régionaux, nationaux et européens.

"L'UIC connaît bien la chimie classique, mais elle identifie de plus en plus de besoins en chimie végétale, explique Jean-Paul Bournonville, président de l'UIC L-R. Au vu du grand nombre d'acteurs ou d'initiatives actuellement lancées sur cette thématique en Languedoc-Roussillon, il nous faut un cluster d'organisation associant toutes les entreprises intéressées par ces sujets, avec la participation du Conseil régional. Et pour ne pas perdre l'implication des industriels prêts à s'engager, il nous faut avancer vite."

Sur le plan financier, des subventions sont espérées du côté du Conseil régional Languedoc-Roussillon, dont la politique de spécialisation "3S" inclut deux volets intéressant la chimie verte, et de la Délégation régionale à la recherche et à la technologie (DRRT). Mais l'essentiel du financement devrait être d'origine privée, en capitalisant sur la densité industrielle de l'UIC (130 entreprises, 550 établissements) et sa capacité à mobiliser des fonds auprès de banques et d'investisseurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/01/2015 à 10:55 :
Le "cluster" est surtout une capacité d'entreprises proches et complémentaires qui ensemble réunissent la "masse critique" (ou peuvent l'organiser) pour mener à bien un projet industriel innovant. Se référer aux projets "Eurocluster", "Netwin" et "Regiolink", auxquels je fus assoicé et financés par la Commission de l'UE, déjà en 1994-1996, pour la méthodologie.
A mon sens cette méthodologie peut être un outil "accélérateur" du (re)déploiement insustriel, la vraie base de toute économie, alors que dans beaucoup de pays européens le sescteur secondaire des industries ne réprésente plus que 10 à 15% du PIB (à l'exception de l'Allemagne où il est de 22% et même de 36% dans la zone de Stuttgart, ce qui tend à démontrer que l'objectif à atteindre pour tout pays ou région est de réaliser un % du PIB de quelque 20%).
En tout cas, promouvoir la coopération entre les acteurs du développement industriel par le biais de "clusters" est probablement la voie la plus efficace et la plus rapide pour atteindre cet objectif. Bon succès à cette initiative en Languedoc-Rousillon.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :