Industrie : SDTech accélère sur les nanopoudres

 |   |  556  mots
Le nouveau site industriel de SDTech Nano, à Alès, a été inauguré le 4 juillet 2019.
Le nouveau site industriel de SDTech Nano, à Alès, a été inauguré le 4 juillet 2019. (Crédits : SDTech)
La livraison de son nouveau site, inauguré le 4 juillet et largement occupé par sa filiale SDTech Nano, va permettre au groupe alésien SDTech de lancer le développement de son activité sur les nanopoudres. Une technologie qui adresse de très nombreux secteurs et intéresse déjà le CEA.

Le 4 juillet, l'entreprise SDTech, spécialiste de la production de poudres fines et ultrafines (micronisation) pour l'industrie, inaugurait son tout nouveau site industriel, situé sur le Parc Industriel Scientifique et Technologique (PIST) d'Alès (30), à deux pas de ses locaux historiques, en présence de la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, et du président d'Alès Agglomération, Max Roustan.

Soit un bâtiment de 3 000 m2 rénové et réaménagé sur un terrain de 10 000 m2 offrant de possibles extensions, pour un projet de 2,2 M€, soutenu financièrement par la Région Occitanie et l'Agglomération d'Alès.

Le nouveau site accueille la filiale SDTech Nano, nouvelle plate-forme technologique dédiée aux nanopoudres, qui se propose, pour le compte de la recherche ou de l'industrie, « de caractériser des nanopoudres sèches ou en suspension, d'obtenir des nano-suspensions stables à partir de poudres de taille micronique ou nanométrique, et de former aux procédés, aux analyses et à la sécurité liés aux nanopoudres ».

Expertise

Bureaux, salles blanches et grises, laboratoire, et show-room pour traitement et analyse de poudres : l'outil industriel est prêt.

« Avec cette plate-forme technologique, nous ambitionnons d'être identifiés comme experts sur les nano-particules, commente Jalil Benabdillah, fondateur et dirigeant de SDTech. L'activité démarre. Aujourd'hui, nous avons 3 salariés sur cette filiale, un docteur, un ingénieur et un technicien, et nous sommes en cours de recrutement, avec comme objectif de monter à une dizaine d'ici la fin d'année. »

L'entreprise vise de nombreux marchés, aéronautique embarquée, chimie, santé, etc.

« Des besoins de maîtriser ces poudres existent dans tous les secteurs aujourd'hui, déclare Jalil Benabdillah. Nous avons des coopérations R&D avec le CEA, qui est référent européen sur la sécurité des nano-particules, ou encore avec l'IMT Mines Alès. »

Territoires d'industrie

« Nous avons obtenu la labellisation Territoires d'Industrie (programme lancé par le Premier ministre pour soutenir la réindustrialisation des territoires, avec une enveloppe globale de 1,3 Mds € - NDLR) pour Alès, qui sera bientôt signée, ajoute Jalil Benabdillah. Cela confère une vraie visibilité au territoire, nous donnera accès à des financements et à du soutien pour les investissements que nous allons faire... Et le projet de cette plate-forme technologique nous permettra d'accueillir des entreprises innovantes et de leur faire bénéficier de nos outils et de notre accompagnement. Nous avons aussi réservé tout un étage pour un show-room sur l'infiniment petit afin d'accueillir des publics scolaires ou des publics en recherche d'emploi. L'objectif, c'est de vulgariser, d'informer, d'éduquer, de démystifier et de transmettre sur les nanotechnologies. »

Le nouveau site industriel compte également une salle de sport pour les salariés de l'entreprise mais aussi pour tous ceux des entreprises de Leader Alès (association des entreprises en forte croissance, fondée par le dirigeant de SDTech).

« Nous avons suffisamment de surface pour y installer une extension de SDTech Micro (maison mère du groupe, NDLR) qui est à l'étroit sur notre site historique, notamment du fait des 35 % de croissance qu'on a réalisé en 2018. Cette année, nous devrions réaliser plus de 50 % de croissance et ainsi passer la barre des 3 M€ de chiffre d'affaires. Et nous devrions franchir le seuil des 100 salariés en 2021. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :