Robotique, ingénierie 3D ou IoT : CleanTech Booster dévoile sa 1e promotion

 |   |  628  mots
Les partenaires industriels et institutionnels de Cleantech Booster, entourant plusieurs des dirigeants sélectionnés
Les partenaires industriels et institutionnels de Cleantech Booster, entourant plusieurs des dirigeants sélectionnés (Crédits : CleanTech Vallée)
Conçu pour faire de l'ex-centrale thermique d'Aramon (30) un épicentre des éco-industries, le programme CleanTech Booster a dévoilé, le 11 juillet, les onze entreprises innovantes et start-ups qu'il va accélérer. Avec 30 dossiers reçus d'Occitanie et d'ailleurs, son rayonnement dépasse déjà les frontières du Gard.

L'association CleanTech Vallée, initiée par EDF et officiellement créée en janvier 2019, signe une première action en dévoilant, le 11 juillet, la promotion inaugurale de son programme d'accélération CleanTech Booster. Positionnée avant tout sur l'ex-centrale thermique d'Aramon (30) pour la réindustrialisation du Gard via la transition écologique, l'association indique qu'elle reçu une trentaine de candidatures émanant de l'Occitanie et d'autres régions : sur les 11 entreprises retenues, six sont basées dans le Gard.

CleanTech Booster offrira aux entreprises sélectionnées un programme d'accompagnement de dix mois, visant l'accélération de leur chiffre d'affaires et soutenant leur développement, notamment dans la création d'emplois. Le programme se décline en accompagnement collectif au sein de La Villa (espace de coworking aménagé sur le site d'Aramon), avec des conférences sur la stratégie, la conquête clients, la digitalisation ou des rencontres avec des industriels et investisseurs, et en accompagnement individuel des dirigeants, sur des sujets comme la prospection, la communication ou les levées de fonds.

"Notre ambition est de créer des connexions entre groupes, entreprises et start-ups", résume Virginie Monnier-Mangue, déléguée territoriale EDF pour l'Occitanie.

Des expertises et des stades de maturité divers

Cette première "saison" de CleanTech Booster intègre cinq PME innovantes : Alcyon (chaîne de traitement des films plastiques, Bollène), EAI Ingénierie (supervision de chantiers et métiers du nucléaire, Laudun-L'Ardoise), Fadilec (robots pour l'inspection et la mesure en milieu hostile, Laudun-L'Ardoise), Gambi-M (ingénierie 3D du bâtiment, Bagnols-sur-Cèze) et Sirea Group (solutions pour l'automatisme et la gestion de l'énergie, Castres).

"Nous travaillons sur la mise en oeuvre de solutions de type industrie 4.0 dans les milieux sensibles : nous envoyons notamment des robots et corobots là où l'homme ne peut pas intervenir. Il n'est pas forcément facile de porter ce niveau d'innovation au sein d'une PME, d'où l'intérêt d'être accompagnés par un dispositif comme CleanTech Booster", témoigne Didier Farigoule, dirigeant de Fadilec.

De même, cette première promotion compte six start-ups : Alfileo (solutions IoT pour le monitoring d'installations techniques, Nîmes), Caprionis (accompagnement pour le recyclage de déchets du bâtiment, Montpellier), Innowtech (robots capteurs pour la mesure en milieux sensibles, Les Angles), ISYmap (capteurs autonomes et miniaturisés pour tous milieux, Bagnols-sur-Cèze), le consortium Mireio (structure isolante sur ossature bois pour la rénovation des logements collectifs) et Safenergy (plate-forme d'applications pour les industriels des ENR, Montpellier).

"Nous couplons des systèmes vidéo et de mesure pour les milieux hostiles. Après 18 mois d'existence, nous avons bien avancé en R&D et terminons notre phase d'amorçage. Un coup de pouce à des start-ups arrivées à ce stade de développement comme la nôtre est donc bienvenu, surtout que nous privilégions la coopération avec les autres start-ups ou les groupes : c'est aussi sur cet aspect que nous souhaitons être accélérés", analyse Alain Godot, fondateur d'Innowtech.

Prochaine étape pour l'association CleanTech Vallée : l'inauguration de La Villa, sur le site d'Aramon (30), prévue le 26 septembre avec la présence possible de Jean-Bernard Lévy, P-dg du Groupe EDF.

Constituée pour redynamiser l'économie gardoise sur la thématique des cleantech en déployant un Contrat de transition écologique (CTE), CleanTech Vallée est une  association publique-privée rassemblant EDF, la Région Occitanie et son agence économique Ad'Occ, la Communauté de communes du Pont du Gard, la Communauté d'Agglomération du Gard rhodanien, Enedis, BRL, la Banque Populaire du Sud, Orano (ex-Areva), la CCI du Gard, le CEA Marcoule, Sanofi, l'UIMM du Gard, le cluster Cyclium et PVSI (pôle de valorisation des sites industriels).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :