Sherco (enduro et trial) veut doubler sa production en 2021

 |  | 1171 mots
Lecture 6 min.
Sherco, spécialiste nîmois de motos d’enduro et de trial, est lauréat du Plan France Relance et va investir pour booster ses capacités de production.
Sherco, spécialiste nîmois de motos d’enduro et de trial, est lauréat du Plan France Relance et va investir pour booster ses capacités de production. (Crédits : Sherco)
Spécialiste de motos d’enduro et de trial, Sherco connaît une forte croissance malgré la crise sanitaire. Après avoir recentré l’ensemble de ses activités sur son site nîmois, le constructeur, lauréat du plan France Relance, envisage de lourds investissements pour booster sa production, faire évoluer sa gamme et, pourquoi pas, se diversifier.

Ce n'est certainement pas un hasard si Jean Rampon, sous-préfet à la relance pour le département du Gard, présentait le 6 janvier, un point presse au sein du siège social de l'entreprise nîmoise Sherco.

En moins de vingt ans, le constructeur opérant dans l'industrie de la moto et plus particulièrement dans le secteur off-road, a réussi à se hisser à la 3e place, après KTM et Husqvarna, sur le marché du tout terrain en Europe.

Dans ce contexte, Jean Rampon a annoncé à l'entreprise gardoise qu'elle avait été retenue par l'État, dans le cadre du Plan France Relance, pour recevoir une aide de 2 millions d'euros.

Une usine de 12.000 m2

Fondée en 1998 par Marc Teissier et Andreu Codina, tous deux anciens pilotes de trial, Sherco s'est naturellement spécialisée dans la moto de trial avant de se lancer sur les 50 cm3 avec le rachat, en 2002, de la marque HRD. Un an plus tard, la gamme enduro voit le jour avec un 450 quatre-temps injection, premier modèle tout terrain de Sherco.

Jusqu'en 2017, l'entreprise est géographiquement divisée en deux entités - Nîmes et Barcelone - puis elle adopte une stratégie industrielle « patriotique ».

« Nos concurrents n'ont qu'une usine, nous en avions deux. Face à la montée de nos produits fabriqués en France, nous avons souhaité potentialiser l'usine nîmoise de manière à avoir un centre de production plus important. Nous avons...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :