Fonds Tourisme Occitanie : déjà trois projets validés

 |   |  484  mots
(Crédits : Hérault Tourisme)
Annoncé en 2018 mais opérationnel depuis novembre 2019, le Fonds Tourisme Occitanie, initié par la Région et la Banque européenne d’investissement et doté de 101 M€, est actuellement présenté aux acteurs régionaux du tourisme. Trois projets ont déjà été validés, dans le Lot et les Pyrénées-Orientales.

Les services de la Région Occitanie, à l'initiative de la création d'un fonds d'intervention touristique avec la Banque européenne d'investissement (BEI), et les représentants de MCapital Partners, gestionnaire du fonds, organisent quinze réunions dans la région pour expliquer aux acteurs du tourisme les ambitions et le fonctionnement du Fonds Tourisme Occitanie (FTO).

Il a vocation à apporter une réponse aux besoins de financement des porteurs de projets publics ou privés (pour moitié chacun) pour soutenir la création ou la modernisation d'équipements touristiques structurants pour le territoire.

Pas le luxe, ni les reprises pures

Doté de 101 M€, il est abondé à hauteur de 60 M€ par la BEI, 35 M€ par la Région, 5 M€ par les caisses régionales du Crédit Agricole et 1 M€ par la société de gestion MCapital Partners. Le fons devrait permettre de soutenir 130 projets en quatre ans (2019-2022), avec des prêts pouvant aller de 200 000 € à 4 M€ par projet de 800 000 € à 16 M€ au total (potentiellement plus par dérogation). Soit un effet levier de 300 à 400 M€.

« Le fonds Tourisme soutiendra des projets s'engageant dans un tourisme durable et responsable, avec pour objectif de développer l'emploi sur les territoires, précise Marc Trubert, directeur du développement MCapital Partners. Parmi les thématiques : les infrastructures et équipements de station de montagne et littoral, le thermalisme, les hébergements, les nouvelles expériences clients et les innovations touristiques, les activités de loisirs. »

MCapital Partners met en garde toutefois : le Fonds Tourisme ne financera pas de la reprise d'entreprise pure, mais soutiendra des projets apportant des compléments dans l'offre touristique, et « il n'a pas non plus vocation à financer le luxe ».

Financement à hauteur de 25 à 40 %

Dans ce secteur fortement concurrentiel, les acteurs économiques doivent assurer la compétitivité de l'offre touristique, laquelle passe par de nécessaires investissements.

« Mais certains porteurs de projets ont des difficultés pour accéder à des financements bancaires du fait du montant important requis ou d'un manque de fonds propres, ajoute Marc Trubert. Le fonds Tourisme ne remplace pas les banques mais intervient à hauteur de 25 à 40 % du coût des opérations en cofinancement, en complément des dispositifs existants. »

MCapital Partners annonce un délai de quatre semaines entre le dépôt du dossier et la décision du comité d'investissement. Les taux d'emprunt proposés seront « plus élevés que les taux bancaires, entre 2 et 4 % pour des projets publics, entre 4 et 6 % pour des projets privés ».

A ce jour, trois projets ont été validés : le projet de transformation d'un hôtel 2* en 3* dans les Hautes-Pyrénées (2,5 M€, dont un prêt de 800 000 € du FTO), une piste de luge « 4 saisons » dans les Pyrénées-Orientales (2,5 M€, dont un prêt de 625 000 € du FTO), et la création de l'écoparc animalier Ecozonia avec lodges 4* à Cases-de-Penne dans les Pyrénées-Orientales également (9,1 M€ dont un prêt de 1,4 M€ du FTO).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :