Tourisme en Occitanie : les Pyrénées bouclent une belle saison d’hiver

Les stations de ski pyrénéennes sont, selon les chiffres du Comité régional du tourisme, les grandes gagnantes des vacances d’hiver en Occitanie, même si toutes les autres destinations infra-régionales ont, elles aussi, enregistré un retour de la fréquentation touristique. Après une saison hivernale catastrophique en 2021, ces bons résultats sont principalement dus à la clientèle française mais aussi au retour progressif des touristes étrangers.
Cécile Chaigneau

3 mn

La station de ski catalane Les Angles, dans les Pyrénées-Orientales.
La station de ski catalane Les Angles, dans les Pyrénées-Orientales. (Crédits : CRT Occitanie)

Avec l'arrivée du printemps, se tourne la page de l'hiver. Et le Comité régional du tourisme ne boude pas son plaisir à dire que la saison hivernale a été bonne pour les professionnels de la montagne en Occitanie, mais aussi pour les autres destinations régionales qui « relèvent la tête ».

Ainsi, après une saison hivernale 2021 qualifiée de « catastrophique », la destination de l'Occitanie renoue, en 2022, avec un volume de nuitées comparable à l'hiver 2020 (-1%), qui avait été subitement stoppé par le premier confinement, le 17 mars 2020 : pour les vacances d'hiver 2022, toutes clientèles et tous modes d'hébergements confondus, l'Occitanie voit son volume de nuitées touristiques progresser de 30% par rapport à 2021 (+ 2,6 millions de nuitées) pour s'établir à 11,3 millions (contre 8,7 millions en 2021 et 11,4 en 2020).

Retour en force de la clientèle espagnole

Selon l'analyse du CRT Occitanie, ce gain de nuitées touristiques est lié pour moitié à la progression des clientèles françaises (+1,3 million de nuitées, soit une augmentation de 19% par rapport à 2021) aussi au retour des clientèles étrangères (+1,3 millions de nuitées, soit une augmentation de 78% par rapport à 2021).

La clientèle française a pesé pour 75% de l'ensemble des nuitées touristiques de la région (contre 81% en 2021 et 70% en 2020) et correspond essentiellement au retour des clientèles dites "extra-régionales" à l'Occitanie, notamment en provenance de la façade ouest de la France.

Concernant les clientèles étrangères, ce sont surtout les clientèles européennes qui reviennent en force par rapport à 2021, avec, dans le top 5, l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas, qui représentent plus de quatre nuitées étrangères sur dix. La destination enregistre toutefois encore un retrait des Allemands et les Américains, seule la clientèle espagnole étant en progression et générant à elle seule autant de nuitées que les quatre autres clientèles du top 5.

+ 70% de fréquentation dans les Pyrénées

Alors que les vacances d'hiver 2021 avaient constitué une année blanche pour les stations de ski, la destination Occitanie a enregistré des hausses de fréquentation pour quasiment tous ses univers : + 15% pour la campagne, + 22% pour le littoral, + 22% pour la métropole de Montpellier, + 23% pour la métropole de Toulouse, + 10% pour l'urbain hors métropole, et surtout + 70% pour les Pyrénées. Le CRT Occitanie y voit un effet rattrapage lié au contexte sanitaire défavorable de la saison 2021, en montagne notamment où les remontées mécaniques avaient été fermées en 2021 et qui a bénéficié d'un bon niveau d'enneigement et d'une météo favorable.

« Par rapport à 2020 ce sont les espaces urbains y compris les métropoles qui se positionnent le plus en retrait, en raison de leur plus forte dépendance aux clientèles étrangères et affaires, note le CRT dans son analyse.
Dans la plupart des univers, les niveaux de fréquentation des étrangers sur les vacances 2022 restent inférieurs à ceux de 2020, année record en termes de volumes de nuitées internationales. »

Les villes ont concentré 38% du total des nuitées lors de ces vacances d'hiver (12% pour le Grand Toulouse, 7% pour la métropole de Montpellier et 19% pour les autres villes d'Occitanie), la campagne 28%, les Pyrénées 19%, le littoral 12% et le Massif central 4%.

« Ces résultats encourageants ont redonné le sourire aux professionnels du tourisme d'Occitanie, à commencer par ceux des Pyrénées qui vivent une saison hivernale exceptionnelle » se réjouit Vincent Garel, Président du CRTL. Le retour en force des clientèles françaises sur les stations de ski - elles ont représenté 90% des nuitées contre 75% en moyenne sur la région - a largement contribué à cette fréquentation inespérée, donnant ainsi raison au CRTL dans sa stratégie de séduction des marchés de proximité ».

Cécile Chaigneau

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.