La clinique Saint-Roch ouvre ses services d’urgence et de maternité sur son nouveau site

 |   |  259  mots
La nouvelle polyclinique St-Roch a été dessinée par le cabinet d'architecture Blézat
La nouvelle polyclinique St-Roch a été dessinée par le cabinet d'architecture Blézat (Crédits : Blézat)
Le déménagement de la polyclinique Saint-Roch, du centre-ville de vers le sud-ouest de Montpellier, a débuté le 19 février. Après avoir obtenu le feu vert de la commission de sécurité, l’établissement accueillera ses 1ers patients le 26 février dans ses nouveaux locaux du quartier des Grisettes.

Le nouveau site de la polyclinique Saint-Roch entrera officiellement en service  vendredi 26 février. À 8 heures du matin, les premiers patients du service des urgences et de la maternité seront reçus dans les nouveaux bâtiments du quartier des Grisettes.

Cette ouverture marque la fin des opérations  de déménagement du site historique de la clinique, dans le Faubourg Saint-Jaumes à Montpellier, qui avaient débuté vendredi 19 février pour sept jours.

« Vendredi est une journée de transition, résume Laurence Lopez, référente communication du groupe Oc Santé, propriétaire de la polyclinique Saint-Roch. Le matin, les services des urgences et de la maternité du site des Grisettes ouvrent leur porte. Ces services seront également assurés sur le site historique. Celui-ci fermera définitivement ses portes ce soir-là. »

Quelque 32 000 accouchements annuels

Le nouvel établissement accueillera tous autres services de la clinique dès le lundi 29 février. Enfin, le dernier temps du déménagement verra l'arrivée, le 21 mars, de l'Institut de la main et son SOS Mains qui sont actuellement situés à la clinique Clémentville.

D'une surface totale de plancher de 33 000 m2, la nouvelle construction a nécessité deux années de chantier. Son ouverture au public fait suite à l'avis favorable donné par la commission de sécurité vendredi 19 février.

Créée en 1947, la Polyclinique Saint-Roch fait partie du groupe Oc Santé qui réunit quatorze établissements de soins en Languedoc. Elle compte plus de 350 salariés et 100 médecins libéraux. Son service maternité enregistre annuellement plus de 3 200 accouchements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :