Yuyo veut lancer le surf sur la vague bio

 |   |  340  mots
Les planches biosourcées de Yuyo sont produites par impression 3D
Les planches biosourcées de Yuyo sont produites par impression 3D (Crédits : Yuyo)
Lauréate du Sportup Summit 2018 dans la catégorie “porteur de projet”, la jeune société Yuyo, installée à Montpellier, veut offrir une alternative écologique aux planches de surf traditionnelles, toxiques pour le milieu marin. Elle lancera ses produits en matériaux naturels, fabriqués par impression 3D, en avril prochain.

Concevoir des planches de surf composées à 95 % de matériaux naturels, tel est le défi que s'est lancée la start-up Yuyo. Créée par quatre associés en octobre dernier, le concept de Yuyo est le fruit de deux ans de développement, en partenariat avec le laboratoire de l'IMT Mines Alès.

La structure interne de la planche est un biopolymère végétal, stratifié avec une résine à l'huile végétale. Des matériaux naturels et si possible locaux, alors que Yuyo travaille avec l'entreprise Sandtech à Lunel (34), spécialiste des matériaux composites.

"90 % des surfeurs ont une conscience environnementale, mais la majorité des planches sont polluantes, non-recyclables et toxiques pour le milieu marin, détaille Romain Paul co-fondateur et directeur de Yuyo. Nous voulons résoudre ce paradoxe en proposant une alternative écologique."

Imprimer sa planche en 3D

L'autre point fort de Yuyo est la fabrication des planches ; elles peuvent être crées grâce à l'impression 3D.

Yuyo

"Cette technologie apporte de nombreux bénéfices : pas de déchets de matière, un design personnalisé et une grande flexibilité sur les lieux de production."

L'atelier de 80 m2 se situe aujourd'hui à Tournezy (Montpellier), un emplacement stratégique pour la société qui doit rester proche des lieux de pratiques.

"Montpellier et la Région Occitanie, étaient un choix naturel, au vu de l'écosystème d'aide aux entreprises et de l'emplacement", poursuit Romain Paul.

Les premiers modèles disponibles en avril 2019

Yuyo veut démarre la commercialisation de ses trois modèles de planches au mois d'avril 2019. Les quatre associés réaliseront donc leur premier chiffre d'affaires l'année prochaine et espèrent embaucher quatre personnes d'ici trois ans.

Deuxième lauréat (catégorie "porteur de projet) du 3e Sportup Summit organisé le 8 octobre dernier, Yuyo veut développer sa notoriété et sa crédibilité en travaillant avec l'agence Ad'Occ Sport. Elle exposera ses planches le 22 novembre prochain lors du Campus Européen de l'Innovation Touristique au Parc des Expositions de Montpellier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :