Swile rachète Briq et s’adresse clairement aux RH

 |  | 833 mots
Lecture 5 min.
En rachetant Briq, Swile se positionne encore un peu plus sur l'engagement des employés.
En rachetant Briq, Swile se positionne encore un peu plus sur l'engagement des employés. (Crédits : Swile)
Après avoir levé 70 M€ en juin et acquis Sweevana en septembre, la start-up montpelliéraine Swile poursuit son accélération en réalisant une 2e opération de croissance externe avec l’acquisition de la start-up franco-belge Briq. Le fondateur de Swile, Loïc Soubeyrand, se positionne clairement sur le secteur des avantages salariaux et de l'engagement des collaborateurs. Avec une offre sociale qui vient enrichir son activité première de carte titres-restaurant, il l’annonce clairement : il veut être « la boîte qui accompagne les RH ».

Améliorer l'engagement des salariés en proposant une application complète offrant plusieurs fonctionnalités à destination des employés et des RH. C'est l'ambition que vise la start-up montpelliéraine Swile avec une nouvelle opération de croissance externe annoncée ce 17 novembre.

Après avoir levé 70 M€ en juin, Swile avait acquis la start-up Sweevana en septembre, détentrice d'une solution à destination des comités sociaux et économiques (CSE) et permettant à Swile de compléter son offre sur les titres-cadeaux. Swile poursuit son accélération avec cette 2e acquisition qui lui permet « de créer une proposition de valeurs, unique sur le marché, axée sur la possibilité de piloter et d'agir en temps réel sur l'engagement des collaborateurs », assure Loïc Soubeyrand, le fondateur de Swile à Montpellier.

Car désormais, la stratégie du jeune dirigeant est claire : face aux mastodontes du ticket-restaurant, son premier marché, il a fait un pas de côté pour décaler l'angle d'attaque en...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :