Beemo Technologie lève 4 millions d’euros et change de main

L’entreprise Beemo Technologie, spécialisée dans la sauvegarde des données sur le segment TPE-PME, opère une levée de fonds de 4 millions d’euros qui modifie son capital, et son fondateur transmet les rênes à sa sœur. Objectifs : se donner des moyens pour accélérer en France, développer l’export et lancer une verticale produits.
Cécile Chaigneau

4 mn

Beemo Technologie est spécialisée dans les solutions de protection et de sauvegarde des données informatiques à destination des TPE et PME.
Beemo Technologie est spécialisée dans les solutions de protection et de sauvegarde des données informatiques à destination des TPE et PME. (Crédits : DR)

L'entreprise Beemo Technologie, créée en 2002 à Montpellier par Gabriel Biberian (et aujourd'hui basée à Pérols), est spécialisée dans les solutions de protection et de sauvegarde des données informatiques à destination des TPE et PME.

Beemo Technologie s'appuie sur un important maillage national de partenaires informaticiens et bureauticiens qui commercialisent ses solutions. Elle s'est fait une place notamment chez les professions libérales et les acteurs de la santé, pour lesquels la protection des données est cruciale.

La société franchit une nouvelle étape et vient d'annoncer une levée de fonds qui modifie son actionnariat autour de Bpifrance et de Galia Gestion qui devient l'actionnaire de référence.

« Il s'agit d'une levée de fonds de 4 millions d'euros, précise André Debet, directeur de participations chez Galia Gestion, à La Tribune. Beemo est un acteur français et indépendant qui a démontré sa capacité à s'adapter aux besoins des entrepreneurs et des indépendants. Ils ont commencé l'évangélisation du marché des TPE-PME, mais dans un contexte où les sujets de cybersécurité deviennent cruciaux pour l'ensemble des entreprises, un grand nombre de dirigeants de PME doivent encore faire évoluer l'architecture de protection des données de leur entreprise. »

Un marché des TPE-PME sous-équipé

A l'occasion de cette opération, Gabriel Biberian transmet les rênes de Beemo à sa sœur, Mélanie Biberian, jusqu'alors directrice commerciale de l'entreprise.

« Cette opération marque une nouvelle étape dans le développement de Beemo, déclare-t-il. Je me réjouis de transmettre la direction de l'entreprise à Mélanie qui est une pièce maîtresse de la société depuis de nombreuses années. Je suis convaincu que ce nouvel attelage, soutenu par Galia Gestion et Bpifrance, permettra à Beemo et à ses collaborateurs de poursuivre et d'accélérer la trajectoire de croissance initiée en 2002. »

Mélanie Biberian, désormais présidente de Beemo, souligne que « Beemo occupe déjà une position de leader français pour les solutions de sauvegarde de données, et grâce à l'arrivée de Galia et au soutien de Bpifrance, nous allons pouvoir faire croître le groupe dans le secteur de la cybersecurité »

Car l'objectif de ces nouveaux moyens est bien de conquérir de nouveaux segments de marché dans le domaine de la cybersécurité, en France mais aussi à l'international, « via de la croissance organique mais aussi par des opérations de croissance externe », précise André Debet.

« Le marché des TPE-PME est très sous-équipé, pointe-t-il. Un assureur me disait récemment que 75% des TPE-PME ne sont pas assurables en cybersécurité car leurs infrastructures ne sont pas sécurisées... Beaucoup sauvegardent leurs données dans un drive sur le cloud mais s'il arrive quelque chose au serveur, comme ça a été le cas récemment avec OVH, les entreprises risquent de perdent leurs données. Beemo Technologie offre un double système de sauvegarde qui les prémunit contre ce risque mais aussi contre les ransomwares car si un pirate tente de monnayer les données piratées, il n'est plus nécessaire de payer puisqu'elles sont sauvegardées aussi ailleurs. »

Export et verticale produits

Si Beemo Technologie compte notamment parmi ses clients l'école HEC ou la chambre des notaires de Paris avec laquelle un accord a été conclu, sa stratégie commerciale s'appuie surtout sur le réseau son réseau de prescripteurs. Elle ambitionne également de développer le segment export.

« L'export fait partie de la stratégie, et l'objectif, dans un premier temps, est de trouver des distributeurs dans les pays limitrophes, explique André Debet. Beemo mise aussi sur une nouvelle verticale produits, toujours dans domaine de la cybersécurité des PME, afin d'optimiser le maillage d'informaticiens qui distribuent la marque. Ces nouveaux produits pourraient intervenir via de la croissance externe. L'objectif de l'entreprise est de dépasser les 10 millions d'euros de chiffre d'affaires à moyen terme. »

Aujourd'hui, Beemo Technologie emploie 23 équivalents temps plein et devrait rapidement monter à 25, selon André Debet. Elle vise un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros en 2022.

Cécile Chaigneau

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.