La CRCI et l'ARML s'allient pour le développement de l'apprentissage

 |   |  221  mots
La Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie (CRCI) et l'Association Régionales des Présidents de Missions Locales du Languedoc-Roussillon (ARML) ont signé mardi 29 septembre la première convention régionale relative au développement d'actions communes en faveur de l'apprentissage.

En consacrant 9,4 M€ à la formation de 18 500 personnes dans les établissements gérés par les 9 CCI régionales, le réseau consulaire est le deuxième formateur en France et en région. « Pourtant des faiblesses subsistent ou apparaissent, à la faveur de la crise notamment, note Serge Clausse, président de la CRCI. Le ralentissement du bâtiment pose aujourd'hui des difficultés aux jeunes titulaires d'un diplôme de maçon à trouver du travail. Nous devons rehausser notre action. » La CRCI accompagne 7 300 jeunes en formation initiale, et 11 200 stagiaires en formation continue. De son côté, l'ARML suit 62 000 jeunes et en accueille 25 000 pour la première fois. Ce partenariat, associant également la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat (CRMA), permettra notamment d'accompagner 300 jeunes en région pour accéder à la formation alternance en entreprise. « Cette convention cadre aura des déclinaisons départementales qui s'inscrivent dans le prolongement de la convention nationale signée entre l'ACFCI et le Conseil national des Missions Locales, détaille Jean-Paul Dupré, président de l'ARML. Nous appuyons notre action sur Pôle Emploi, en faisant des efforts sur les quartiers sensibles des zones urbaines ou sur les zones rurales. Il nous faut encore évoquer avec l'État et la Région des modules de formation autour de pôles spécialisés. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :