Marc-Wilfrid Espi, président de l'UPE 66

 |   |  369  mots
« Le Medef ne se limite pas aux entreprises du CAC 40 ». Vous organisez vendredi 9 octobre la première Nuit des Entreprises. Quel en est le mot d'ordre ?

"C'est une soirée de prestige qui doit permettre à l'ensemble du monde patronal de se retrouver. Les cadres catalans procèderont à la remise du prix Alfred Sauvy, et nous décernerons en plus un prix à une entreprise atypique, qui sort des critères habituels de taille ou de rentabilité. À ce moment convivial succèdera un moment de réflexion puisque nous organisons un échange entre une dizaine de PME locales et une grande entreprise du CAC 40, qui sera animé par Stéphan Brousse, président de la cellule PME de l'UPE 13. Laurence Parisot, présidente du Medef, est notre invitée et viendra faire la synthèse de ce débat en s'exprimant sur la « PME attitude. » Le Medef ne se limite justement pas aux entreprises du CAC 40. Celles-ci auront toujours besoin de partenaires et de sous-traitants".


Comment les PME des P.O. affrontent-elles la crise ?
"En région comme dans les P.O., elles manquent de fonds propres. Les banques sont frileuses et les privent d'oxygène. Mais le secteur du tourisme boucle une bonne saison, car les touristes, face à l'incertitude, ont préféré passer leurs vacances sur place et s'attarder. Les producteurs de la filière fruits et légumes ont toujours des difficultés, comme le rappellent les fréquentes frictions sur la question des marges de la grande distribution. Et le bâtiment souffre aussi, car les collectivités n'investissent plus à hauteur de ce qu'il faudrait pour relancer la mécanique".


Hervé Novelli, secrétaire d'État chargé du commerce, était annoncé mais ne pourra pas venir. Que lui auriez-vous demandé ?
"Lui dire ma satisfaction sur la médiation du crédit. Son action pour solutionner les questions de crédit inter-entreprises et de couverture crédit notamment a été un succès, bien relayée localement par les préfets. Mais il faut continuer, car nous avons encore des problèmes structurels de financement. L'UPE est là pour les faire remonter au niveau du gouvernement."

La nuit des entreprises, vendredi 9 octobre à 18h au Palais des Congrès de Perpignan
Laurence Parisot, présidente nationale du Medef sera présente. La soirée sera animée par Stéphan Brousse, président de l'UPE13.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :