Val d'Aurelle investit sur un scanner nouvelle génération

 |   |  292  mots
Le centre de lutte contre le cancer Val d'Aurelle a inauguré, le 20 juin 2012, un scanner TEP SCAN, l'un des plus performants dans le dépistage de tumeurs ou récidives. L'investissement est de 2 M€.

Le Pr Jacques Domergue, directeur général du Centre régional de lutte contre le cancer Val d'Aurelle, à Montpellier, a inauguré, le 20 juin 2012, ce nouveau scanner.

C'est le 4e TEP SCAN installé en Languedoc-Roussillon.

Cet instrument est capable de réaliser simultanément la détection du fluor radioactif (liquide injecté au préalable qui se fixe sur les cellules cancérigènes) et un cliché radiologique.

La superposition de ces deux images permet aux médecins de détecter de très petites anomalies, quasi invisibles au seul scanner. Dans un tiers des cas, il induit une modification du traitement mis en route.

La cadence qui était de 12 à 15 patients par jour avec un scanner classique passe à 20 patients par jour.

« L'arrivée du TEP SCAN constitue un atout considérable pour optimiser la prise en charge des patients, indique le Pr Jacques Domergue. Elle confirme également l'engagement des acteurs en cancérologie de la région à mutualiser leur moyen et à avancer, grâce à l'imagerie de demain, sur la voie de la médecine personnalisée. »

L'investissement, qui s'élève à un peu moins de 2 M€, est financé à 60% par le CRLC et à 40% par SCITIDOC (secteur privé).

Dans son prochain schéma régional d'organisation sanitaire, l'Agence régionale de santé a prévu de doubler l'installation de scanner TEP SCAN en Languedoc-Roussillon dans les cinq ans à venir.

Le Centre régional de lutte contre le cancer Val d'Aurelle, situé à Montpellier, traite 20 000 patients par an.

L'établissement dispose de 165 lits en hospitalisation complète, 34 lits en hospitalisation, et emploie 829 salariés dont 98 médecins et 130 chercheurs.

Guerric Deux

Lire également :
Jacques Domergue nouveau directeur de Val d'Aurelle

Légende : Le scanner TEP SCAN est le fruit d'un investissement de 2 M€.
Crédit photo : Val d'Aurelle


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :