Législatives : le grand bazar de la 2e circonscription de l’Hérault

Si la voie pouvait sembler royale pour le candidat aux législatives de la France insoumise (LFI) sur la 2e circonscription héraultaise, qui avait élu une député LFI en 2017 et s’était massivement prononcée pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle 2022, la bataille s’annonce finalement plus complexe et placée sous le sceau de la dissidence. En effet, un particularisme local s’est fait entendre, plaçant sur la ligne de départ du premier tour pas moins de 16 candidats, dont les investis NUPES, Renaissance, LR, Reconquête! ou RN, mais aussi une dissidente PS, une dissidente LFI ou deux dissidents LREM. Confusion, divisions et querelles de clochers politiques...
Cécile Chaigneau

5 mn

Dans la 2e circonscription de l'Hérault, 16 candidats s'affronteront le 12 juin pour le premier tour des législatives.
Dans la 2e circonscription de l'Hérault, 16 candidats s'affronteront le 12 juin pour le premier tour des législatives. (Crédits : DR)

Ils seront 115 prétendants à l'Assemblée nationale à s'affronter dans les 9 circonscriptions législatives du départements de l'Hérault lors du premier tour le 12 juin, avec une dizaine de candidats en moyenne dans chaque circonscription. Historiquement acquise à la gauche, la 2e circonscription héraultaise, elle, verra s'affronter pas moins de 16 candidats. Le record...

Selon l'INSEE, qui a brossé un portrait chiffré de chacune des 577 circonscriptions législatives de France, la 2e circonscription de l'Hérault, la plus urbaine du département car exclusivement montpelliéraine, comptait 118.206 habitants en 2019, pour 64.894 personnes inscrites sur les listes électorales en 2022.

Les élections législatives de 2017 avaient accordé cette 2e circonscription héraultaise à Muriel Ressiguier, élue sous les couleurs de La France Insoumise (LFI). La 6e et la 2e circonscription  étaient alors les deux seules du département à ne pas avoir basculé LREM... Lors de l'élection présidentielle 2022, Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête du premier tour sur la 2e circonscription héraultaise, avec 45,1% des voix (contre 21,6% pour Emmanuel Macron et 10% pour Marine Le Pen).

Dissidence socialiste

Avec ses 16 candidats, la circonscription est aussi l'une de celles qui seront scrutées de près. Le maire socialiste de Montpellier, Michaël Delafosse, a jeté toute son énergie dans la bataille : radicalement hostile à l'alliance de son parti avec celui de Jean-Luc Mélenchon, l'élu s'est inscrit en dissidence aux côtés de la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, qui incarne la résistance à la Nouvelle union populaire écologique et sociale (NUPES) au sein du PS.

Ils soutiennent, sur la 2e circonscription héraultaise, la candidate PS Fatima Bellaredj, qui retourne au combat comme en 2017 (6,91% des voix au 1er tour), en binôme avec Jacqueline Markovic, conseillère départementale étiquetée EELV.

Le lancement de leur campagne était intervenu le 5 mai dernier, le jour même où le Parti socialiste tenait son conseil national à Paris, pour y voter l'alliance avec la France Insoumise... L'occasion, pour Carole Delga et Michaël Delafosse, de marteler avec virulence leur opposition à toute entente avec La France Insoumise, ce dernier scandant « Je suis le maire de Montpellier, une ville libre qui ne reçoit pas d'instruction de Paris ! »...

Selon la répartition des circonscriptions prévue par la NUPES, seules cinq sont réservées au PS en Occitanie, et aucune dans l'Hérault...

Alors la fédération de l'Hérault du parti socialiste a été rejeté, le 13 mai, l'accord national officialisant la NUPES par une motion votée à l'unanimité. Et 14 députés socialistes dissidents se présenteront aux urnes en Occitanie, dont six dans l'Hérault. Le PS de l'Hérault précise même dans un communiqué : « Nous affirmons que le logo du parti socialiste qui est mis sur les bulletins NUPES n'est pas reconnu par notre force locale et par la justice. Sa présence entraîne une confusion pour les électrices et les électeurs »...

« Contrefaçons »

La député sortante Muriel Ressiguier, en délicatesse avec Jean-Luc Mélenchon, se représente, mais en dissidence LFI. Son investiture lui a été refusée au profit de Nathalie Oziol qui se présentera donc, le 12 juin, sous la bannière NUPES, et mettait en garde, sur France 3, contre les « contrefaçons »...

Sur cette circonscription, trois candidats se revendiquent de la majorité présidentielle (qui avait raflé sept des neuf circonscriptions de l'Hérault en 2017) : l'officielle et investie Renaissance Annie Yague, mais aussi deux dissidents Mahfoud Benali et Flavio Dalmau, 18 ans chacun.

Les autres candidat de la circonscription sont Didier Michel (Lutte ouvrière), Khadija Zbairi (Divers écologistes), Manu Roque (Union des démocrates musulmans français), Valérie Briot (UDI), Flavia Mangano (Rassemblement national), Anne Brissaud (Les Centristes-Les Républicains), Sophie Defretin (Reconquête), Philippe Lechat (Parti animaliste), William Olhasque (Divers) et Frédéric Assié (Divers gauche).

Dans une campagne plutôt atone où les pistes sont, de surcroît, brouillées par la présence d'investis, de dissidents et de candidats "confidentiels", il faudra obtenir au moins 12,5% des inscrits le 12 juin pour se hisser au second tour. Reste à voir ce que les électeurs feront, dans les urnes, de ces querelles de clochers politiques...

À retenir : la circo en chiffres


  • 118.206 habitants en 2019

  • Taux de croissance annuel de la population de 0,8% (0,4% au niveau national)

  • En 2022, 64.894 personnes inscrites sur les listes électorales

  • En 2018, la moitié de la population a plus de 31 ans (41 ans au niveau national)

  • 44,6 % des habitants déclarent avoir un emploi ou en rechercher un (46,7 % en France)

  • 8,2 % des logements sont vacants (identique au niveau national)

  • 47,1% des résidents utilisent une voiture, 21,1% se déplacent principalement à pied ou à vélo

  • En 2019, 31,6% de la population a un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté (14,5 % en France métropolitaine)

Cécile Chaigneau

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.