Covid : nouvelles aides (mais aussi devoirs) énoncés par le président de la Métropole de Montpellier

 |  | 1102 mots
Lecture 6 min.
Le président de la Métropole de Montpellier réactive l'exonération des droits de terrasses et les autorisations d'extension, à condition que les professionnels respectent les gestes barrière et préservent l'emploi.
Le président de la Métropole de Montpellier réactive l'exonération des droits de terrasses et les autorisations d'extension, à condition que les professionnels respectent les gestes barrière et préservent l'emploi. (Crédits : Office de tourisme Montpellier)
Alors que la France s’inquiète de la 2e vague de Covid déferlant un peu partout sur le territoire, les élus locaux sont sur le terrain et adaptent leurs politiques pour accompagner cette crise sanitaire et économique. A Montpellier, le président de la Métropole, Michaël Delafosse, annonce de nouvelles mesures de protection et de soutien économique. Mais il en appelle aussi à la responsabilité de chacun et impose quelques contreparties.

« La situation est préoccupante, nous sommes au début de la 2e vague qui frappe le département de l'Hérault et la métropole de Montpellier et le CHU fait état d'une situation de tension, commence Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de la Métropole, le 30 septembre lors d'une conférence de presse à distance. J'appelle la population à être très vigilante car nous pouvons encore éviter le pire, c'est-à-dire le rouge écarlate comme à Marseille, le confinement comme en Israël, et la fermeture de tous les lieux de vie sociale. Il ne s'agit pas d'être alarmiste mais ça repose sur notre responsabilité. »

Protecteur mais ferme et responsable. Telle est la posture affichée par l'édile qui annonce une nouvelle série d'aides. Il rappelle qu'un N° Vert (0 800 710 860) a été mis en place à compter du 28 septembre pour répondre à toutes les questions liées au Covid que se poseraient les habitants, les associations et les acteurs économiques du territoire. Le dispositif a déjà reçu 1 216 appels le premier jour.

Afin de répondre aux besoins en dépistage du territoire, la Métropole, qui travaille avec le CHU, le Sdis 34, l'ARS et la préfecture de l'Hérault, et Labosud pour proposer des tests gratuits et sans rendez-vous, ouvre un nouveau lieu de dépistage dans la salle Pagezy dans les locaux de l'ancienne mairie en centre-ville,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :