Quadran rassemble ses équipes à Béziers

 |   |  509  mots
Les nouveaux locaux de Quadran, sur la zone de Mazéran à Béziers.
Les nouveaux locaux de Quadran, sur la zone de Mazéran à Béziers. (Crédits : DR)
Les équipes de l’énergéticien héraultais Quadran viennent de prendre possession des nouveaux locaux construits sur la zone de Mazeran, à Béziers, pour un investissement de 5 M€. Objectif de l’opération : rassembler les salariés jusqu’alors éparpillés sur trois sites.

L'entreprise régionale de production d'électricité verte Quadran, basée à Villeneuve-lès-Béziers (34) et dirigée par Jean-Marc Bouchet, est en train de prendre ses nouveaux quartiers dans un bâtiment neuf de 3 000 m2 conçu spécifiquement pour elle sur la zone de Mazeran à Béziers (34), dont la toiture est recouverte de panneaux photovoltaïques.

Un investissement d'environ 5 M€ dont l'objectif est de rassembler en un même lieu les équipes, qui s'étaient retrouvées éparpillées sur trois sites au fur et à mesure que le groupe avait grossi : le siège régional au domaine de Patau à Villeneuve-lès-Béziers, la direction régionale Sud dans les anciens locaux BBB à Béziers, et les équipes de maintenance et d'exploitation sur la ZI du Capistol à Béziers également.

« Les équipes de maintenance du Capistol et les équipes BBB ont basculé début février, les salariés de l'exploitation déménagent cette semaine, et ceux de Patau d'ici la fin du mois », confirme Stéphane Bozzarelli, responsable Agence Sud chez Quadran.

Une "vitrine" pour la société

Le groupe, qui revendique le besoin de disposer d'une vitrine, rassemblera au total une centaine de salariés dans le nouveau bâtiment, soit un peu moins de la moitié des effectifs totaux, qui sont de 250 collaborateurs depuis le rachat, via sa filiale Énergies Libres, de Enel France en décembre 2016. Avec cette acquisition, le chiffre d'affaires du groupe Quadran (15 agences et filiales en France et dans le monde) s'élève à 220 M€.

Le site BBB, dont Quadran était locataire, est voué à être détruit dans le cadre de l'extension de la zone de Mazéran. Les locaux du Capistol, propriété du groupe, seront loués, et Jean-Marc Bouchet garde un pied au domaine de Patau, avec « un staff rapproché ».

Les flotteurs du projet EolMed testés en mer

En juillet 2016, le ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer avait dévoilé les deux premiers projets retenus par l'appel à projets, dont celui porté par le consortium EolMed, emmené par Quadran. Le projet prévoit l'installation d'une ferme-pilote composée de 4 éoliennes de 6,12 MW au large de Gruissan (11) en Méditerranée.

La technologie retenue pour les flotteurs en béton va être testée dès le mois de juin prochain, avec la mise à l'eau au large du Croisic (44) d'une première éolienne et de ses fondations par le concepteur du système de flottaison, Ideol (La Ciotat - 13).

« Le prototype grandeur nature de la fondation flottante Ideol a fait l'objet de nombreux essais en bassin mais pas en mer, souligne Stéphane Bozzarelli. L'École des Mines de Nantes et la Région Pays-de-Loire ont développé un site d'essai en mer, destiné à tester ces technologies. Ideol va y installer une machine de 2 MW, avec comme objectif de valider la technologie choisie. Ce sera la 1e machine éolienne offshore en France. L'idée est de la laisser tourner deux ans au Croisic avant la mise à l'eau du projet-pilote au large de Gruissan. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :