Le pari gagné d’Enerfip pour le 1er projet photovoltaïque communal

 |   |  467  mots
1,2,3 Soleil déploie une puissance de 250 kWc
1,2,3 Soleil déploie une puissance de 250 kWc (Crédits : Enerfip)
Avec 255 000 € levé à ce jour par Enerfip auprès de plus de 200 éco-investisseurs, le projet audois de parc solaire photovoltaïque 1, 2, 3 Soleil dépasse l’objectif initial d’une levée de 190 000 €. Ce succès valide la pertinence d’une première initiative en la matière, celle de la Commune de Luc-sur-Aude.

« À 19 jours de la clôture de la levée de fonds, le projet 1, 2, 3 Soleil est d'ores et déjà un succès, déclare Julien Hostach, le directeur général d'Enerfip (Montpellier, 34). Lancée le 17 mars, cette opération devait atteindre 190 000 € et nous l'avons dépassé grâce à l'engagement de plus de 200 éco-investisseurs.»

Opérationnel en septembre prochain, 1, 2, 3 Soleil est un parc solaire photovoltaïque qui sera implanté sur la commune de Luc-sud-Aude (11), sur une surface de 0,75 hectare. La dimension et la puissance (250 kWc) de ce projet n'en font pas l'originalité, qui réside ailleurs.

« Ce projet fait figure de modèle et devrait faire des émules, indique Julien Hostach. C'est le plus avancé initié par les élus d'une commune, en l'occurrence celle de Luc-sur-Aude. Après de nombreuses années de réflexion, ils nous ont contacté l'année dernière pour lancer le projet. »

Approche territoriale

En tant que plate-forme de financement participatif dédié aux énergies renouvelables, Enerfip a lancé la campagne de financement en mars. Auparavant, une étude validant la faisabilité technique, financière et administrative du projet avait été réalisée par la structure qui a également organisé des permanences d'information et d'assistance à l'investissement sur le territoire concerné par le projet.

« L'enjeu de mobilisation des riverains autour de ce projet éco-citoyen a fonctionné et plus de la moitié des fonds provient de citoyens de la région dont 33% sont des résidents audois, commente Julien Hostach. C'est un esprit de circuit-court cohérent. »

La Région Occitanie s'est également engagée dans ce dossier en apportant 100 000 € via sa politique d'investissement dans les énergies renouvelables (1€ citoyen = 1 € Région, plafonnée à 100 000 €). Cet engagement de la collectivité fait suite à l'appel à projets sur « la production d'énergies renouvelables coopérative et solidaire » dont le programme 1, 2, 3 Soleil avait été lauréat en 2014.

Deux autres projets

Les habitants de la région pourront bientôt investir leur épargne dans un autre dossier où ils seront prioritaires : EolMed, un projet pilote de parc éolien flottant porté par l'entreprise biterroise Quadran.

« Enerfip a été sollicitée par Quadran pour financer une partie de ce projet, indique Julien Hostache. Nous lancerons la collecte dans deux semaines avec l'objectif de lever 400 000 €. Les habitants d'Occitanie auront une primeur d'accès à cet investissement. L'objectif est de réduire au maximum les risques et nous avons obtenu une garantie de Quaran de rembourser les obligataires si le projet n'aboutissait pas. »

La plate-forme de crowdfunding participe également au financement du Parc des énergies de Narbonne (11), le plus important projet d'infrastructures renouvelables créé selon un modèle dit « participatif ». La levée de fonds sera lancée cet automne avec l'objectif d'atteindre 400 000 €.

Depuis le lancement de son site de financement participatif en septembre 2015, Enerfip a collecté plus de 3 M€ pour le financement de quinze projets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :