Nouveau partenariat entre le Crédit Agricole du Languedoc et Créalia

 |   |  248  mots
J. Boyer (CAL), V. Flachaire (CAL) et S.Marcel (Créalia) renouvellent leur partenariat pour trois ans
J. Boyer (CAL), V. Flachaire (CAL) et S.Marcel (Créalia) renouvellent leur partenariat pour trois ans (Crédits : CAL)
Le Crédit Agricole du Languedoc vient de s'engager pour trois ans supplémentaires aux cotés de Créalia, l'association de soutien aux jeunes pousses innovantes. La convention signée le 26 octobre, à Maurin (34), valorise à la hausse cette contribution financière.

Après une première convention triennale signée en 2012, le Crédit Agricole du Languedoc (CAL) et Créalia, plate-forme régionale Initiative France finançant les sociétés innovantes en amorçage, ont renouvelé, le 26 octobre, leur partenariat pour trois ans supplémentaires. La contribution financière de la banque est portée de 17 000 à 40 000 € par an sur la période.

"Cette convention correspond à l'un de nos axes forts : accompagner l'innovation, souligne Véronique Flachaire, directeur général de CAL. Elle vient en cohérence avec plusieurs de nos actions sur le sujet, telles que la construction du Village by CA, qui sera achevée en octobre 2017, et la participation de Laurent Brieu, président de Sofilaro (filiale de CAL, NDLR) au comité d'engagement de Créalia."

Pour sa part, Stéphane Marcel, président de Créalia, a indiqué qu'avec cette convention, CAL accède au rang de partenaire premium de l'association. Celle-ci devrait maintenir le niveau d'activité observé ces dernières années (20 dossiers financés par an).

"Il est important pour l'action de Créalia que ses souscripteurs s'engagent sur la durée, déclare-t-il. L'effet levier est réel : un euro de fonds privés levé se traduit par 15 € pour les fond propres du créateur d'entreprise."

Enfin, Stéphane Marcel a confirmé qu'Initiative France vient de valider l'extension du périmètre de Créalia à l'ensemble de l'Occitanie. "De nouveaux challenges sont devant nous, et on s'y prépare", promet-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :