TAB-T3M ouvre une ligne vers le Nord

 |   |  215  mots
Jean-Claude Brunier, président de TAB-T3M
Jean-Claude Brunier, président de TAB-T3M (Crédits : Christine Caville)
Le groupe TAB-T3M, spécialiste du transport combiné rail-route, installe dès le 2 février une nouvelle desserte dans le Nord de la France et compte dépasser les 40 M€ de chiffre d’affaires en 2015.

Direction le Nord. C'est la décision qu'a pris T3M, le spécialiste du transport combiné rail-route dont le siège est installé à Saint-Jean-de-Védas (34), pour implanter, à compter du 2 février, une nouvelle ligne jusqu'au terminal de Lille.

« Plus exactement, nos trains arriveront sur le Port de Lille, à Délivrance, qui dispose d'un terminal multimodal, géré par la chambre de commerce de Lille », indique Jean-Claude Brunier, le président de TAB-T3M.

Au final, la ligne, assurée quotidiennement, permettra de dédoubler la ligne Toulouse-Bordeaux-Paris en deux axes, de Toulouse à Lille et de Bordeaux à Lille. L'avantage de cette desserte est de se rapprocher des grands ports du nord de la France (Dunkerque, Calais) et même des grands ports européens, mais également d'avoir les pays comme la Belgique à portée de camion.

« Pour l'instant, nous ne voulons pas aller trop vite : nous entrons en phase de rodage de la ligne, nécessaire pour assurer sa rentabilité, explique Jean-Claude Brunier. Il faut en moyenne une année pour qu'une ouverture de ligne, qui nécessite 1 à 2 M€ d'investissement soit rentable.»

En 2014, T3M, qui compte recruter quelques collaborateurs pour faire face à ses nouveaux développement, a réalisé un chiffre d'affaires de près de 38 M€. En 2015, l'entreprise entend dépasser les 40 M€.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :