Le Montpelliérain LSF rachète l’école IFALPES à Annecy

 |  | 456 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : LSF)
L’école montpelliéraine de français langue étrangère, LSF, annonce avoir racheté son homologue d’Annecy, IFALPES, au groupe IPAC qui se recentre sur son cœur de métier. Un rapprochement qui génèrera des synergies commerciales et des séjours linguistiques innovants.

Le 6 décembre, l'école montpelliéraine Langue Sans Frontières (LSF), dirigée depuis 2016 par Marc Lavigne Delville (ancien fondateur et dirigeant de Adthink Media, à Lyon), annonce qu'elle vient de faire l'acquisition de son homologue IFALPES, basée à Annecy.

LSF est une école de « français langue étrangère » (FLE), qui propose l'apprentissage du français à des étrangers qui en ont besoin pour leurs études, dans un cadre professionnel ou simplement pour le plaisir.

IFALPES, créée en 1992, avait été rachetée en 2006 par le groupe IPAC, qui compte plusieurs écoles de commerce. Début 2018, le groupe IPAC a décidé de se recentrer sur son cœur de métier en cédant la société IFALPES.

LSF et IFALPES sont complémentaires sur le même métier, et Marc Lavigne Delville entend développer des synergies entre les deux sites.

L'atout de l'aéroport international

« Cette acquisition est une formidable opportunité pour LSF qui va pouvoir rayonner plus largement grâce à cette implantation stratégique, explique-t-il. Annecy est aux portes de la Suisse, de l'Allemagne et de l'Italie, qui sont trois marchés cruciaux pour LSF, et la ville est située à une 1⁄2 heure de l'aéroport International de Genève qui est très puissant en termes de liaisons aériennes internationales. C'est un atout considérable pour attirer des étudiants du monde entier. Et ce n'est pas le point fort de Montpellier...  IFALPES a son propre portefeuille de partenaires commerciaux, qui va nous donner accès à d'autres sources de distribution... Par ailleurs, IFALPES a des accréditations que nous n'avons pas, comme IALC, EAQUALS ou CCIS (consortium d'université américaines, ndlr). Tout cela nous ouvre des portes vers d'autres marchés. »

Proposer des circuits

Il envisage également de créer, dès 2019, des séjours linguistiques innovants avec l'aide de la plate-forme Bedycasa.com, acquise en novembre 2017 et devenue Bed & Learn : « Nous voudrions proposer des circuits linguistiques à des étudiants étrangers qui viennent apprendre le français en les accompagnant sur plusieurs destinations, côté mer à Montpellier, côté montagne à Annecy par exemple, et vers d'autres sites via des partenariats avec d'autres écoles. Ces circuits se feront avec l'aide de Bedylingua pour accueillir et héberger les étudiants. Ils viennent pour apprendre le français mais aussi la culture française, et l'intérêt de ces circuits, c'est de multiplier les occasions de s'immerger dans des cultures différentes ».

IFALPES compte 8 collaborateurs, qui conservent tous leur poste, à l'exception de la dirigeante qui rejoint le groupe IPAC. L'école a réalisé un chiffre d'affaires de 725 000 € en 2018 (clôture au 31 août). A Montpellier, LSF emploie 17 salariés permanents, et accueille environ 3 000 étudiants chaque année, en provenance de 80 pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :