ENR : l’Allemand EnBW en passe de racheter le Montpelliérain Valeco

 |   |  591  mots
La centrale solaire de la Découverte, à Decazeville (12), mise en service en décembre 2016 par Valeco.
La centrale solaire de la Découverte, à Decazeville (12), mise en service en décembre 2016 par Valeco. (Crédits : DR)
Le 28 mars, la Holding Gay et la Banque des Territoires annoncent entrer en négociation exclusive avec EnBW en vue d’une reprise de l’entreprise montpelliéraine Valeco, exploitant de projets ENR, qu’ils détiennent conjointement. L’énergéticien allemand réaffirme ainsi sa stratégie de poursuivre son expansion en France.

Le mouvement de concentration du secteur des énergies renouvelables se poursuit sur le marché français... Après EDF Renouvelables, qui annonçait le 14 février dernier être entré en négociations exclusives pour l'acquisition du Groupe Luxel, acteur indépendant du solaire basé à Pérols (34), c'est au tour de l'entreprise montpelliéraine Valeco, exploitant de projets d'énergies renouvelables, d'être sur le point d'être cédée.

Le 28 mars, dans le cadre de leur réflexion stratégique initiée en 2018, Holding Gay et la Banque des Territoires de la Caisse des Dépôts annoncent entrer en négociations exclusives avec l'énergéticien allemand EnBW (Karlsruhe, 21 000 salariés) en vue de la finalisation d'un accord de cession de Valeco, qu'ils détiennent conjointement.

Se hisser dans le Top 5 en France

Valeco exploite une capacité totale de 276 MW en éolien terrestre, 56 MW en solaire et dispose d'un portefeuille de plus de 1 700 MW de projets en développement. L'entreprise fait partie des dix premiers exploitants de projets ENR sur le marché français, portant les projets depuis le développement jusqu'à l'exploitation en passant par la construction.

Valeco, qui emploie 135 personnes, a ainsi généré un chiffre d'affaires d'environ 50 M€ en 2018.

EnBW a transmis aux actionnaires de Valeco une offre ferme de rachat de 100 % du capital de l'entreprise, réaffirmant ainsi sa stratégie de poursuivre son implantation sur le territoire français.

« Nous sommes très heureux d'être en négociation exclusive au sujet de l ́acquisition, déclare le président du Directoire d'EnBW, Frank Mastiaux. Pour EnBW, c'est un pas supplémentaire important pour atteindre notre objectif de faire des énergies renouvelables un des piliers centraux du groupe. Ensemble, nous voyons de bonnes perspectives de croissance en France. »

Dans le cadre de sa stratégie EnBW 2020, le groupe annonce avoir « déjà investi quelque 3 Mds € dans le développement des énergies renouvelables et prévoit d'investir plus de 5 Mds € d'ici 2025 en Allemagne et sur un certain nombre d'autres marchés à l'international. Avec sa filiale EnBW Énergies Renouvelables SAS, le groupe est déjà implanté depuis 2018 sur le marché français pour y développer ses activités éoliennes on shore et solaires ».

« Notre objectif commun avec Valeco est à moyen terme de nous hisser dans le top 5 en France du secteur éolien et solaire, ajoute Hans-Josef Zimmer, membre du directoire en charge de la technique. Les compétences des équipes, le portefeuille de projets et la notoriété́ de Valeco nous fournissent une excellente base. »

« La meilleure opportunité »

Les deux parties ont convenu de garder strictement confidentiels les détails de l'offre.

« Pour les actionnaires de Valeco, l'offre d'EnBW représente la meilleure opportunité pour le futur de Valeco et ses employés, et lui donnerait les moyens d'accélérer son développement en France et de compter parmi les leaders européens du renouvelable au sein du groupe EnBW, déclarent les actionnaires de Valeco dans un communiqué. La Holding Gay, après avoir créé Valeco et accompagné sa croissance depuis plus de 20 ans, envisage de céder sa participation et de s'orienter vers de nouveaux investissements avec une démarche RSE. »

Pour la Banque des Territoires, « il s'agit, après dix ans d'accompagnement du développement de Valeco, de laisser la place à un investisseur privé. Les fonds dégagés pourront ainsi être investis dans d'autres projets, notamment dans la production d'énergies renouvelables ».

Le projet va être soumis aux instances représentatives du personnel de Valeco.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :