Capital-investissement : le FEI choisit Irdi Soridec Gestion

 |   |  457  mots
C. d'Agrain et B. Religieux, respectivement présidente et membre du directoire d'Irdi Soridec Gestion
C. d'Agrain et B. Religieux, respectivement présidente et membre du directoire d'Irdi Soridec Gestion (Crédits : La Tribune Toulouse / Soridec)
Le Fonds Européen d'Investissement a annoncé, le 18 décembre, qu'il a retenu la société de capital-investissement régionale Irdi Soridec Gestion pour opérer un fonds de participation au capital des PME innovantes. Les tickets s'échelonneront entre 300 000 € et 3 M€.

Après l'instrument de prêts à l'innovation (confié à Créalia Occitanie) et ceux de garantie bancaire (opérés par la Banque Populaire du Sud et la Caisse d'Épargne Languedoc-Roussillon), le Fonds Européen d'Investissement vient de sélectionner un nouvel opérateur financier pour gérer un fonds dédié aux entreprises à fort potentiel de l'ex-LR : la société de capital-investissement régionale Irdi Soridec Gestion. Ce nouveau véhicule financier vient compléter la gamme d'outils conçus pour FOSTER TPE-PME, le dispositif créé par l'Europe et la Région dans le cadre du Fonds de soutien aux entreprises régionales (FOSTER), et doté de 143 M€.

Un fort effet levier

Baptisé "Inn'Vest PME Occitanie Est", ce fonds de co-investissement est abondé par le FEI à hauteur de 15 M€, et autant pour Irdi Soridec Gestion sur ses fonds propres : au total, l'outil devrait disposer de 45 à 60 M€ compte tenu de l'effet levier généré auprès d'autres investisseurs.

« Ce produit a généré un grand intérêt sur le marché. La société Irdi Soridec Gestion, de par son expérience dans la gestion de fonds de co-investissement, son large réseau de partenaires et le fait qu'elle cible tout particulièrement les entreprises à fort potentiel de la région, nous a convaincus lors du processus de sélection, explique Pier Luigi Gilibert, Directeur Général du FEI. Notre étroite collaboration participera, sans aucun doute, au développement de la compétitivité des TPE-PME sur le territoire. Désormais, le FEI travaille activement pour mettre en place un instrument similaire sur la partie Ouest de la région (l'ex-Midi-Pyrénées, NDLR). »

Jusqu'à 3 M€ investis

Les tickets devraient s'échelonner entre 300 000 et 3 M€, investis au capital d'entreprises "à fort potentiel de développement", qui portent des projets innovants. Elles seront identifiées, exclusivement sur le territoire de l'Occitanie Est, par Soridec, qui compte déjà des pépites comme Care Labs, Alci, Eval&GO ou TellMePlus dans son portefeuille.

« L'écosystème remarquable de l'Occitanie en matière d'innovation génère chaque année la création et l'essor d'entreprises à fort potentiel dans les secteurs du numérique, de la santé, de l'agro technologie, cite Bertrand Religieux, membre du directoire d'Irdi Soridec Gestion. Ce nouveau fonds de co-investissement renforce l'offre de financement régionale et va les aider à franchir avec succès leurs premières étapes de développement. »

Irdi Soridec Gestion, née du rapprochement entre l'Irdi et Soridec en 2016, a déjà opéré le précédent fonds de ce type co-financé par le FEI. Baptisé Jeremie LR, il avait permis d'investir dans 33 PME innovantes de l'ex-LR, qui ont levé à leur tour près de 45 M€ de fonds propres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :