Sécurité sanitaire : Phytocontrol rachète un laboratoire à Barcelone

 |   |  419  mots
Phytocontrol est spécialisé dans les analyses de contaminants pour la sécurité sanitaire des eaux et des aliments.
Phytocontrol est spécialisé dans les analyses de contaminants pour la sécurité sanitaire des eaux et des aliments. (Crédits : Phytocontrol)
Le groupe nîmois Phytocontrol, spécialisé dans la sécurité sanitaire des eaux et des aliments, annonce le 17 octobre avoir réalisé sa première opération de croissance externe. Il vient d’acquérir le laboratoire barcelonais SPM Controler.

Groupe de laboratoires français privé créé en 2006 à Nîmes, Phytocontrol est spécialisé dans les analyses de contaminants pour la sécurité sanitaire des eaux et des aliments. Il œuvre dans les secteurs de l'agrifood (analyses agroalimentaires), de l'hydrologie (sécurité sanitaire des eaux), de la biopharma (études des bonnes pratiques de laboratoires) et dispose d'un centre de formation.

Le 17 octobre, Phytocontrol annonce qu'il vient d'acquérir le laboratoire barcelonais SPM Controler. Le groupe était déjà implanté en Espagne depuis 2012 (première implantation hors Hexagone), à Alicante. En 2017, cette présence s'est concrétisée par la création de la filiale Phytocontrol Analytics España. Aujourd'hui, le groupe possède trois agences en Espagne, à Alicante, Barcelone et Madrid.

Développer la proximité

Accrédité ENAC (l'équivalent du Cofrac français) depuis 2001, le laboratoire catalan couvre les domaines de la microbiologie alimentaire, l'analyse des eaux (microbiologie, physico-chimie et légionnelle) et la microbiologie de l'air. SPM Controler réalise un chiffre d'affaires de 697 000 € (2018) et emploie 12 personnes.

Cette acquisition est la première opération de croissance externe du groupe Phytocontrol et « correspond à la volonté d'établir des laboratoires locaux dans les grandes régions de France et à l'international afin de servir au plus près ses clients et d'assurer l'acheminement rapide, la conservation et le traitement sur place de certains échantillons (produits frais, eaux, etc.) fragiles », précise le groupe dans un communiqué.

Un premier laboratoire de proximité, Phytocontrol Proxilab Bretagne, a été créé et inauguré à Rennes en 2018.

« Cette première acquisition montre le fort attachement de Phytocontrol à l'Espagne et conforte notre position dans ce pays où nous sommes installés depuis 7 ans, commente Mikaël Bresson, président de Phytocontrol Group. Ce laboratoire préfigure un second Proxilab sur le modèle de notre établissement breton, ceci afin de fournir un service analytique de proximité et optimisé à nos clients espagnols. »

17 agences en Europe et Maroc

Le groupe nîmois compte 17 agences commerciales en France, en Espagne, en Belgique, en Angleterre, en Italie, au Maroc, en Irlande, et désormais deux laboratoires régionaux à Rennes et Barcelone.

Phytocontrol Group, qui emploie 350 salariés, réalise un chiffre d'affaires de 20 M€, « soutenu par une croissance annuelle supérieure à 25 % ».

En 2018, l'entreprise nîmoise avait mis en œuvre un plan d'investissement de 4 M€ sur l'extension de son laboratoire central (4 000 m2) et sur le renforcement d'une solution pour l'analyse de pesticides destinée aux filières agroalimentaires française et européenne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :