Covid et Bourse : fortunes diverses pour les entreprises cotées de la région

 |   |  548  mots
En redressement judiciaire dans l'attente d'un repreneur, l'entreprise héraultaise Orchestra-Prémaman a vu la valeur de son action dégringoler.
En redressement judiciaire dans l'attente d'un repreneur, l'entreprise héraultaise Orchestra-Prémaman a vu la valeur de son action dégringoler. (Crédits : Orchestra-Prémaman)
Redressement judiciaire pour l’une, valeur multipliée par deux pour une autre... La période de confinement a eu un impact différent pour nombre d’entreprises cotées en Bourse. Sur l'ex-Languedoc-Roussillon, Orchestra-Prémaman, Bio-UV, Vogo ou le groupe Bastide Médical connaissent des aléas divers.

Le 17 mars 2020, la France se confine et la Bourse de Paris plonge. En quelques jours, voire quelques heures, les entreprises françaises perdent quelque - 40 % de leur valeur par rapport au 1er janvier. Depuis la situation s'est quelque peu redressée, et la perte moyenne de valeur s'établit aujourd'hui aux alentours de - 25 %.

Dans ce tableau contrasté, les entreprises cotées de l'ex-Languedoc-Roussillon affichent elles aussi leurs différences. Entre ombre, par exemple pour Orchestra-Prémaman, et lumière pour Bio-UV.

Déjà mal en point, la fermeture forcée des points de vente d'Orchestra-Prémaman, société leader dans la vente de vêtements pour...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/05/2020 à 11:46 :
"A la faveur d'une communication annonçant une diversification de la désinfection des eaux vers la désinfection des surfaces, le cours de la PME s'est envolé jusqu'à plus de 8 € alors qu'il était resté sage à 4 € environ depuis son introduction en 2018"

Des produits chimiques répandus dans notre alimentation et la bourse s'emballe. Banal.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :